Amazon : les drones testés en Inde

Amazon : les drones testés en Inde


Bloqué par la législation américaine, Amazon envisagerait de tester Prime Air, son service de livraison par drone en Inde.

Fin 2013, Amazon a surpris en annonçant travailler sur un service de livraison par drone. Nommé Prime Air, il permettrait de livrer en 30 minutes des colis jusqu'à 2.3 kg à environ 16 km autour d'un entrepôt. Si la précision de ces informations montrait qu'Amazon avait avancé dans ce projet, certains spécialistes voyaient là quelque chose d'impossible à mettre en place. Au mois de juin, les sceptiques étaient confortés par la Federal Aviation Administration (FAA), organisme réglementant l'aviation civile américaine. Celle-ci a provisoirement décidé d'interdire les vols commerciaux de drones.

Cette décision empêche Amazon de tester Prime Air sur le sol américain, mais l'e-commerçant a, semble-t-il, trouvé une solution.
Selon le journal Economic Times of India, Amazon envisagerait de tester son service de livraison par drone en Inde. Des sources ont indiqué que le groupe pourrait lancer des essais dans les villes de Mumbai et Bangalore, où il possède des entrepôts.
Si cette information est juste, le projet d'Amazon est bien avancé et ne sera bientôt plus du domaine de la science-fiction.
Selon le site TechCrunch, Amazon prend très au sérieux Prime Air. Le groupe vient de recruter certains spécialistes importants, dont Paul Viola et Avi Bar-Zeev, qui ont notamment travaillé pour Microsoft, Neil Woodward, ancien astronaute de la NASA, et des ingénieurs et spécialistes de l'aérospatiale, l'ingénierie et la robotique.

Le ciel indien sera, peut-être, bientôt composé de drones en circulation. Avant de les voir dans le paysage américain ou même français, Amazon devra probablement patienter et démontrer qu'il n'y a aucun risque, mais des avantages. Avec de tels investissements, les enjeux sont importants.

Photo: © Amazon.