E-commerce : le temps de chargement des sites en augmentation

E-commerce : le temps de chargement des sites en augmentation
D'après une étude menée sur le dernier trimestre par Radware, spécialiste de la qualité du service informatique et de la sécurité, le temps de chargement des sites d'e-commerce est en nette augmentation. Cela concerne principalement les sites d'e-commerce qui enregistrent le plus de visites. L'augmentation du temps de chargement serait due à des pages trop lourdes, avec un risque plus important de perte des internautes.

Des pages trop complexes et trop lourdes

Chaque trimestre, Radware se penche sur le temps de chargement proposé par les 500 sites d'e-commerce les plus importants. Ce top 500 est établi par le classement effectué par le site Alexa.com. Plusieurs aspects sont passés au crible : temps de chargement des pages, taille et composition des pages, et temps nécessaire à l'internaute avant qu'il ne puisse interagir avec la page.

Dans son dernier rapport, Radware relève un temps de chargement qui dépasse les dix secondes pour la majorité des sites, c'est-à-dire une augmentation de 47 % en deux ans. « La majorité des acheteurs en ligne abandonne une page au bout de trois secondes. Quelques secondes peuvent donc faire la différence et affecter de façon conséquente les conversions, l'indice de satisfaction client et les revenus de l'entreprise », relève Radware. Le temps que mettent les pages à donner un premier contenu est de 6,2 secondes en moyenne, et 10,7 secondes pour un chargement complet.

D'autres points sont également à noter. Le temps d'interaction nécessaire avant que l'internaute ne puisse agir sur une page a ralenti de 27 %, passant de 4,9 secondes à 6,2 secondes. La taille des pages et leur complexité les alourdit : selon Radware, elles sont passées de 1007 Ko à l'été 2013 à 1677 Ko à l'été 2014, notamment en raison de scripts annexes. « Les entreprises perdent une occasion de mieux optimiser leurs pages », souligne le cabinet.

Source : l'enquête de Radware State of the Union

Image © Radware