Samsung : large baisse des revenus en Chine

Samsung : large baisse des revenus en Chine

Sur le deuxième trimestre 2014, Samsung a vu son chiffre d'affaires baisser en Chine de près de 2 milliards de dollars sur un an.

Les acteurs du secteur des smartphones misent de plus en plus sur les marchés émergents pour augmenter leurs revenus avec en tête la Chine, qui représente plus de 1 milliard de potentiels clients. Si les grands fabricants ont jusque-là privilégié les pays occidentaux, les fabricants locaux ont occupé le terrain. Avec des appareils d'entrée de gamme adaptés, ils ont une longueur d'avance. À tel point que, sur le deuxième trimestre, si Samsung et Apple restent leaders au niveau mondial, on retrouve juste derrière les Chinois Huawei, Lenovo et Xiaomi, qui gagnent des parts de marché.
Les résultats définitifs du deuxième trimestre ont montré que Samsung a vu son chiffre d'affaires total reculer sur un an de 8.9 % et son bénéfice net de 19.5%.

De nouvelles informations montrent combien le groupe peine particulièrement dans les pays émergents. Un rapport déposé au service de surveillance financière de la Corée du Sud met en évidence que, sur le deuxième trimestre, le chiffre d'affaires de Samsung en Chine était équivalent à 8.4 milliards de dollars. Cela représente une importante baisse de 1.9 milliard de dollars sur un an.
Le groupe explique que « un stock plus important de smartphones et les coûts de marketing de l'entreprise ont ralenti le chiffre d'affaires de l'entreprise en Chine ». Sans oublier que les entreprises locales de technologie ont l'avantage sur le segment d'entrée de gamme chinois.
Selon le cabinet d'analyses Canalys, Samsung n'est plus le premier fabricant en Chine au deuxième trimestre, l'entreprise chinoise Xiaomi ayant pris sa place avec 14 % de parts de marché. Idem en Inde, où le fabricant local Micromax Mobile est désormais le principal acteur avec 16.6 % des ventes, alors que Samsung atteint 14.4 %.

Samsung devra séduire avec ces prochains appareils mobiles et adapter sa stratégie aux marchés émergents.

Photo: © Samsung.