Apple/Samsung: fin des poursuites hors USA

Apple/Samsung: fin des poursuites hors USA


Apple et Samsung ont décidé de renoncer aux poursuites judiciaires réciproques, sauf aux États-Unis où les enjeux sont trop importants.

Depuis plusieurs années, les géants Samsung et Apple se poursuivent régulièrement en justice pour défendre la propriété de plusieurs brevets et éléments présents dans leurs smartphones. Afin de tenter d'affaiblir le concurrent, obtenir des dommages et intérêts voire l'interdiction de vente des appareils concernés, ils n'hésitent pas à multiplier les poursuites dans plusieurs pays. En France, mais aussi dans une dizaine de pays, les procédures s'éternisent.

Selon l'agence Reuters, Samsung et Apple ont pris une décision importante. En effet, ils ont décidé de renoncer aux poursuites judiciaires engagées envers l'autre. Toutefois, un porte-parole de Samsung précise que : « cet accord ne contient pas d'accord de licences ». Il n'est, donc, pas convenu que les brevets soient partagés.
Aussi, il précise que « les entreprises continuent les poursuites en cours devant les tribunaux des États-Unis ».
Cette dernière précision n'est pas étonnante. Le procès en cours dans l'état de Californie est de grande ampleur. Apple a, dernièrement, obtenu la condamnation de Samsung, qui doit lui verser 120 millions de dollars. Ce dernier fait appel, mais les enjeux sont trop importants pour être abandonnés.
Sans oublier que cette bataille judiciaire, à l'instar des autres, coûte cher aux deux groupes. Cette dimension a, d'ailleurs, dû motiver la décision des deux groupes qui ont perdu beaucoup d'argent pour des conclusions longues à obtenir et pas toujours positives pour celui qui a engagé les poursuites.

Il reste à voir si les deux groupes arrêteront également cette bataille aux États-Unis lorsque les dossiers en cours seront clos.

Photo: © Apple/Samsung.