Apple : 629 000 emplois en Europe

Apple : 629 000 emplois en Europe


Afin de répondre aux critiques, Apple vient de publier un communiqué dans lequel il précise avoir créé ou maintenu 629 000 emplois en Europe.

Apple est régulièrement critiqué par les gouvernements européens et la Commission européenne. Cette dernière a encore reproché au groupe, en juillet dernier, de ne pas suffisamment encadrer les achats intégrés aux applications mobiles pour protéger les enfants. Aussi, la firme à la pomme est régulièrement montrée du doigt pour ses pratiques d'optimisation fiscale en Europe. En juin dernier, Joaquin Almunia, commissaire européen en charge de la Concurrence, a d'ailleurs ouvert une enquête sur Apple, car certaines pratiques « érodent la base fiscale dans (nos) États membres ». Un autre reproche est venu du premier ministre finlandais, Alexander Stubb, qui, récemment, n'a pas hésité à déclarer qu'Apple avait détruit l'économie de la Finlande. Particulièrement basée sur la high-tech, avec Nokia, et, avec le bois, l'industrie papetière, le succès des appareils d'Apple et le développement des iBooks auraient nui à l'économie.
Une analyse un peu excessive, mais s'ajoutant aux autres critiques, cela a poussé Apple à réagir.

Le groupe vient, en effet, de publier un communiqué afin de détailler ce qu'il a apporté à l'économie européenne.
Ainsi, Apple affirme avoir créé et maintenu 629 000 emplois. Plus particulièrement, 497 000 sont attribuables à l'App Store, 132 000 sont directement ou non pris en charge par Apple, 116 000 emplois sont dans des entreprises qui travaillent avec Apple et 16 000 sont salariés du groupe dans 19 pays européens. Concernant ces derniers, 1 800 sont situés en France.
Aussi, plus de 229 000 développeurs européens font partie du programme d'Apple, dont 61 100 au Royaume-Uni, 52 200 en Allemagne et 30 000 en France.
La marque à la pomme précise également que « l'innovation et la technologie d'Apple » et « les outils et la distribution » mis à disposition des développeurs européens leur ont permis de gagner 6.5 milliards de dollars sur un total mondial de revenus de l'App Store de plus de 20 milliards de dollars.
Afin de répondre aux critiques de sa fiscalité, le groupe précise, qu'en 2014, les revenus des applications mobiles devraient apporter 16.5 milliards de dollars aux recettes du PIB de l'Union européenne, et cette contribution augmente de 12 % chaque année.
Autres précisions, le groupe possède 101 Apple Store qui, dans 8 pays européens, emploient 10 000 personnes et Apple travaille avec 4 500 fournisseurs européens.

Ces précisions montrent qu'Apple participe à l'économie européenne. Il reste à voir si cela satisfera la Commission européenne.

Photo: © Apple.