Google : un projet sur la génétique

Google : un projet sur la génétique

Un nouveau projet de Google, Baseline Study, a pour but de collecter des données de l'ADN pour détecter les causes de maladies graves.

Le Google X travaille en secret sur de nombreux projets. Avec comme axe l'innovation, l'intelligence artificielle et la robotique, le laboratoire de Google a déjà élaboré des ballons stratosphériques, des lentilles de contact pour personnes souffrant de diabète, des lunettes connectées ou encore des voitures autonomes.

Le Wall Street Journal vient de dévoiler un nouveau projet, qui s'avère très ambitieux.
En effet, le Google X Lab s'intéresse au corps humain et à la santé. Nommé « Baseline Study », ce projet a pour objectif de collecter des informations sur l'ADN pour déterminer le profil type d'un être humain en bonne santé. À long terme, cela devrait aider les chercheurs à détecter plus tôt des maladies graves telles que les cancers ou les maladies cardiaques, pour favoriser la prévention et limiter la curation.
Le biologiste moléculaire Andrew Conrad, qui a rejoint le Google X en mars 2013, dirige une équipe de 70 à 100 experts dans les domaines de la biochimie, l'optique, la physiologie, l'imagerie ou encore la biologie moléculaire.
Dans un premier temps, les données de 175 personnes seront recueillies avant celles de milliers d'autres volontaires.
Il faudra attendre plusieurs années, mais ce projet pourrait être utile pour la médecine, car la plupart des biomarqueurs sont habituellement découverts lors des stades avancés des maladies. En se centrant sur les personnes en bonne santé, Google pourra utiliser son importante puissance de calcul pour trouver plus tôt les biomarqueurs et étudier leurs interactions avec les autres facteurs.

Sans attendre les premières réactions, Google a précisé que les données transmises seront anonymes et exclusivement utilisées à des fins médicales. Le cadre devra être clair, car ce type de données a de quoi intéresser certains professionnels tels que les assurances.

Photo: © Google.