Apple pourrait développer des piles à combustible

Apple pourrait développer des piles à combustible

L'autonomie des smartphones et tablettes est un élément important pour les consommateurs. Selon le journal britannique Daily Mail, Apple aurait mis en place un partenariat avec l'entreprise anglaise Intelligent Energy, spécialisée dans la technologie de piles à combustible. L'objectif serait d'élaborer, pour ses appareils mobiles, de nouvelles batteries offrant une autonomie de plusieurs jours.

Parmi les critères de choix d'un smartphone ou d'une tablette, la capacité d'autonomie est importante. Si les capacités et les performances augmentent pour offrir de nouvelles fonctionnalités, les consommateurs voudraient moins se soucier du chargement de leurs appareils mobiles.

Selon le journal britannique Daily Mail, Apple travaillerait pour améliorer l'autonomie de ses iPhone et iPad.
Le journal affirme que le groupe aurait développé un « partenariat secret » avec l'entreprise anglaise Intelligent Energy. Créée en 2001, elle est spécialisée dans la technologie de piles à combustible et offre des solutions aux secteurs des télécommunications, de l'automobile et des appareils électroniques.
Ce partenariat aurait pour objectif d'intégrer, dans quelques années, des piles à combustible dans différents appareils électroniques d'Apple. Ordinateurs portables, tablettes et téléphones mobiles pourraient profiter d'une autonomie de plusieurs jours, voire de plusieurs semaines.
Aussi, le journal rappelle que l'entreprise Intelligent Energy a affirmé avoir acheté des brevets en collaboration avec une importante « société internationale de l'électronique ». Une source a indiqué au journal que ce partenaire est Apple.
Pour appuyer ces informations, Daily Mail rappelle certains liens entre Intelligent Energy et Apple. L'entreprise anglaise a récemment recruté Joe O'Sullivan, un ancien spécialiste des produits Apple Computers, au poste de directeur de l'exploitation au sein de son conseil d'administration. Aussi, Internet Energy a récemment ouvert des bureaux en Californie, à San Jose, soit à une dizaine de kilomètres de Cupertino, où est basé Apple.

Des rumeurs ont déjà évoqué un partenariat entre ces deux entreprises, mais les informations publiées par le Daily Mail sont à prendre avec des pincettes. De nouvelles technologies de batteries seraient, pourtant, une avancée intéressante.

Crédit photo: Apple