SFR : rappelé à l'ordre par l'ARCEP

SFR : rappelé à l'ordre par l'ARCEP


L'ARCEP veille. L'autorité de régulation des télécoms vient de rappeler à l'ordre l'opérateur SFR par rapport à la couverture 4G annoncée dans sa communication. Selon Les Échos, il y aurait eu un écart estimé « important » avec la réalité. Le week-end dernier, l'opérateur mobile SFR s'est plié à cette requête et a rectifié ses cartes.

Le très haut débit est un atout pour les opérateurs mobiles historiques qui tentent, par de nouvelles offres, d'attirer de nouveaux clients et de faire la différence face aux concurrents. Avant même que la 4G soit effective, les opérateurs communiquaient et axaient le marketing dessus. Pas toujours facile pour les consommateurs de s'y retrouver et d'avoir confiance.

Pour les y aider, le gendarme des télécoms, l'ARCEP, veille.
L'autorité vient, une nouvelle fois, de le montrer.
En effet, selon Les Échos, l'ARCEP a épinglé l'opérateur SFR pour la communication relative à sa couverture 4G. Le journal précise que l'autorité aurait remarqué une différence estimée « importante » avec la réalité de son réseau très haut débit. Elle lui a, par conséquent, demandé de rectifier.
L'opérateur SFR s'est plié à cette demande ce week-end et a publié, ce 7 juillet, une nouvelle carte sur son site internet.
Il est à noter que cela ne concerne que la couverture 4G, et non les réseaux 2G et 3G. Aussi, cela ne remet pas en cause la qualité de son réseau très haut débit. Il ne s'agit que de sa communication.

L'ARCEP s'est rendu compte de cet écart dans le cadre d'une enquête sur l'état des couvertures 4G des quatre opérateurs historiques sur le premier semestre. L'autorité publiera les conclusions de cette étude ce 10 juillet, en fin de journée. À suivre.

Crédit photo: SFR