4G : 3.7 millions de Français l'ont utilisé au 1er trimestre

4G : 3.7 millions de Français l'ont utilisé au 1er trimestre


Les opérateurs mobiles misent sur le très haut débit et communiquent beaucoup à ce sujet, mais quels sont les chiffres réels ? Dans ce secteur, la source fiable et objective reste l'ARCEP. L'autorité vient de publier un observatoire qui met, notamment, en lumière le nombre de Français qui se sont équipés et qui ont utilisé la 4G début 2014. Résultat, ils sont 3.7 millions.

Depuis près d'un an, les opérateurs mobiles communiquent à propos de la 4G. Avancée du déploiement, offres et services, qualité du réseau ou encore état de la couverture nationale, les atouts sont mis en avant par chacun. Au début de l'année, les trois opérateurs historiques revendiquaient 1 million d'abonnés 4G, mais ces chiffres sont-ils fiables ? À quoi correspondent-ils réellement ?

L'autorité de régulation, ARCEP, est la référence du secteur des télécoms. Elle vient de publier l'observatoire du marché des télécommunications au premier trimestre.
Fin mars, 77.6 millions de cartes SIM étaient actives en France, en progression sur un an de 3.9 millions. Sur ce total, le parc actif 3G rassemble 38.3 millions des cartes, soit 49 % du total. Selon l'ARCEP, 3.7 millions de Français ont utilisé le très haut débit durant cette période. L'autorité précise que pour parvenir à ce résultat, elle n'a pris en compte que les « clients actifs » c'est-à-dire ceux qui possèdent une offre 4G ainsi qu'un smartphone compatible. Selon elle, « cette définition peut différer de celles des publications financières des opérateurs, dont certains comptabilisent les offres 4G commercialisées ».

Ces chiffres officiels montrent que, sur ce premier trimestre, les Français ne se sont pas rués sur le très haut débit. Ils n'en font pas une priorité ou ne s'y intéressent pas encore massivement.

Crédit photo: ARCEP