Google/droit à l'oubli : les premiers résultats de recherches retirés

Google/droit à l'oubli : les premiers résultats de recherches retirés


Suite à la décision de la Cour de justice de l'Union européenne, Google a mis à disposition des internautes européens un formulaire pour demander le retrait des résultats de recherche estimés dépassés ou inappropriés. Immédiatement utilisé par de nombreuses personnes, Google vient de débuter le retrait de certains éléments des recherches.


Le 29 mai dernier, Google s'est plié à la décision de la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) en mettant à disposition des internautes de l'Europe un formulaire qui permet de demander le retrait de certains résultats de son moteur de recherche. S'ils sont jugés inappropriés, dépassés ou hors de propos, Google est dans l'obligation de les retirer, mais le groupe est seul pour évaluer la situation. Il a déclaré chercher « un juste équilibre » entre la protection de la vie privée et le droit du public à accéder aux informations, mais il a été immédiatement submergé de demandes. En 4 jours, le groupe annonçait avoir reçu 41 000 demandes.

Une quantité qui laissait présager un temps de traitement long.
Finalement, il n'aura pas fallu attendre longtemps, car certains éléments ont été retirés des résultats du moteur de recherche. Google a annoncé que cela a débuté ce 26 juin. Cela est remarquable, car, dans ces cas-là, le moteur de recherche indique en bas de page la note suivante : « certains résultats peuvent avoir été supprimés conformément à la loi européenne sur la protection des données ».

Rien n'est dit, actuellement, sur les nombres de cas traités et de résultats retirés, mais Google réagit assez rapidement.

Crédit photo: Google