Ford/Intel : les reconnaissances faciale et gestuelle intégrées à la voiture

Ford/Intel : les reconnaissances faciale et gestuelle intégrées à la voiture

Et si les technologies de reconnaissance étaient intégrées aux véhicules ? C'est ce sur quoi travaillent Ford et Intel. La reconnaissance faciale permettrait de reconnaître le conducteur et déclencher des paramètres personnalisés. Par ailleurs, des commandes pourraient se faire via des gestes et des ordres vocaux. Ford et Intel travaillent sur ces technologies et veulent connecter la voiture au smartphone qui pourra, à distance, la commander. Les systèmes embarqués devraient se généraliser sur la prochaine génération d'automobiles.

Au sein du secteur naissant des objets connectés, la voiture a une place privilégiée. De nombreux constructeurs et spécialistes de la high-tech veulent développer des systèmes embarqués élaborés qui permettront de simplifier la conduite, la sécuriser et rendre accessibles les contenus du smartphone et d'internet. Microsoft, Google, Apple ou encore Nokia s'intéressent à ce secteur.

Mais pas que, puisque Ford et Intel viennent de communiquer à ce sujet.
Les deux entreprises ont créé le projet de recherches « Mobile Interior Imaging », ou Mobii. L'idée est de travailler autour de l'association de la technologie des capteurs à celle des caméras intégrées aux véhicules. L'objectif est de créer une expérience plus agréable, personnalisée et intuitive.
Via les caméras intérieures, Ford et Intel voudraient notamment intégrer la reconnaissance faciale pour améliorer le contrôle de la confidentialité et la sécurité. Cela permettrait d'identifier les pilotes. Le propriétaire ou les conducteurs reconnus pourraient bénéficier des fonctionnalités personnalisées enregistrées telles que la musique, les contacts, les données de navigation, l'agenda, etc. Si le pilote n'est pas reconnu, le propriétaire de la voiture serait averti via une photo envoyée sur son smartphone. Il pourrait, alors, bloquer la conduite ou autoriser l'utilisation de certaines fonctionnalités. Il serait, ainsi, possible d'imposer le port de la ceinture, limiter la vitesse, l'utilisation d'un smartphone au volant, le volume sonore, etc. Et si un passager est détecté dans la voiture, certaines données resteront confidentielles pour afficher seulement celles liées à la navigation.
Le projet de Ford et Intel a, aussi, pour objectif d'intégrer un logiciel de reconnaissance gestuelle qui permettrait de commander des tâches telles que le changement du niveau de chauffage, via certains gestes simples.
Avec ces projets, Ford et Intel sécuriseraient mieux la voiture et la conduite. Ces systèmes embarqués offriraient, aussi, une expérience utilisateur plus simple, intuitive et personnalisée.

Les deux entreprises poursuivent leurs recherches et pourraient proposer ces nouveaux outils sur la prochaine génération d'automobiles.

Crédit photo: Intel
A voir également