Télévision : comment les Français perçoivent-ils la qualité de réception ?

Télévision : comment les Français perçoivent-ils la qualité de réception ?


TNT, ADSL, satellite et câble, comment sont équipés les Français ? Comment perçoivent-ils la qualité de réception de la télévision ? Le CSA a publié l'observatoire de l'équipement audiovisuel des foyers au 2e semestre 2013. Le point sur les résultats.

Le CSA a récemment publié l'observatoire de l'équipement audiovisuel des foyers français au second semestre 2013. Cette étude a déjà permis de mettre en lumière l'évolution des habitudes françaises. En effet, le taux d'équipement en téléviseurs a sensiblement baissé sur un semestre alors que les smartphones et, surtout, les tablettes intègrent de plus en plus les foyers.

Toutefois, le CSA a élaboré cet observatoire pour évaluer la perception de la qualité technique de la réception de la télévision. L'objectif est d'en tirer des analyses et des orientations pour améliorer la situation. Afin d'élaborer cette étude, le CSA a interrogé 1 000 personnes concernant leur poste de TV principal.
Tout d'abord, il s'avère qu'environ 30 % des foyers perçoivent la télévision via au moins deux types de réception. Ils ont déclaré recevoir la télévision via la TNT (57.9 %), l'ADSL (40.7 %), le satellite (25 %) et le câble (8.4 %).
Résultat, qu'il s'agisse d'une réception par TNT, ADSL, satellite ou câble, les répondants perçoivent une bonne qualité d'image (en moyenne 77 %). Ceux qui reçoivent la télévision par satellite sont les plus nombreux à percevoir une faible « pixellisation » (56 %) et un contraste élevé (51 %).
Par ailleurs, les problèmes de qualité de réception évoqués sont particulièrement ressentis selon les modes de réception. Ainsi, le gel d'image (à hauteur de 47 %) et la perturbation lors du changement de chaîne (24 %) sont plus fréquemment perçus par ceux qui reçoivent la TV par ADSL alors que ceux qui passent par la TNT déclarent surtout des interruptions courtes (35 %) et longues (29 %) des programmes.

Les Français ont une perception positive de la qualité d'image, mais certains problèmes sont évoqués. Réalité ou ressentis, les entreprises du secteur pourront y travailler.

Crédit photo: CSA