Secteur des TIC : en 2013, un chiffre d'affaires de plus de 95 milliards d'euros en France

Secteur des TIC : en 2013, un chiffre d'affaires de plus de 95 milliards d'euros en France

L'ARCEP vient de publier le rapport d'activités des communications électroniques et des postes en France sur l'année 2013. L'occasion de connaître le détail des activités du marché des TIC, qui a réalisé un chiffre d'affaires total de plus de 95 milliards d'euros.

L'ARCEP a pour rôle de réguler les entreprises qui interviennent dans les secteurs des communications électroniques et des postes. Au-delà de la régulation, cette autorité analyse également l'évolution du secteur en France. La publication du rapport d'études de 2013 est, notamment, l'occasion de faire le point sur la situation du secteur des TIC (Technologies de l'Information et de la Communication).
Les marchés français de l'informatique, internet et des communications électroniques ont réalisé un chiffre d'affaires total de plus de 95 milliards d'euros en 2013.
Sur le seul secteur de détail des communications électroniques, les revenus ont atteint 35.1 milliards d'euros. Les opérateurs voient, pour la troisième année consécutive, leur chiffre d'affaires global baisser. Après une diminution de 4.2 % l'année précédente, elle était de 7.7 % en 2013.
Plus particulièrement, les services mobiles ont réalisé un chiffre d'affaires de 16.4 milliards d'euros, soit une baisse de 12.6 % par rapport à 2012. Puis, on retrouve les services fixes de haut et très haut débit qui ont représenté 10.3 milliards d'euros, en hausse de 2.1 %. Les services fixes de bas débit ont, quant à eux, réalisé 5.3 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en baisse de 13 %. Enfin, les revenus issus des services fixes de capacité ont, aussi, baissé de 1.5 %, en atteignant 3.1 milliards d'euros.
Concernant les clients, 79 % des foyers français ont un ordinateur et 24.9 millions ont un abonnement internet fixe à haut et très haut débit (dont 2.1 millions en très haut débit). Aussi, la France compte 35.7 millions de lignes fixes et 73.9 millions de lignes mobiles, soit un taux de pénétration de 113 %. Sur l'année, les Français ont téléphoné durant 240 milliards de minutes, en progression de 2.8 % par rapport à 2012. Avec un total de 138 milliards de minutes, les supports mobiles ont été privilégiés.
Enfin, au niveau économique, le secteur français des communications a rassemblé 125 000 emplois en 2013. Après avoir progressé durant les deux années précédentes, ce chiffre a à nouveau baissé, à hauteur de 3.3 %.

Ce rapport montre que le secteur des communications reste actif, notamment, avec le très haut débit.

Crédit photo: ARCEP