Une conciergerie en ligne appliquée à l'entreprise

Une conciergerie en ligne appliquée à l'entreprise
Les plateformes d'entraide et de services à la personne ont la cote ! Pourquoi ne pas les proposer en entreprise, pour faire gagner du temps aux salariés ? C'est la bonne idée développée par Jobbers, en reprenant le principe américain du "jobbing" qui permet de confier des missions à des particuliers en quelques clics.

Retours d'expérience croisés de Romain Boyer, utilisateur de Jobbers, et de Cédric Houpe, qui a participé à son déploiement dans l'entreprise.


CCM - Tout d'abord pouvez-vous vous présenter ?

Romain Boyer - Je suis chef de projets chez Ysance, et j'utilise personnellement la plateforme Jobbers depuis 2 semaines.

Cédric Houpe - Je suis directeur de projets chez Ysance également, membre de la cellule d'animation (équivalente au CE) et délégué du personnel.

CCM - Comment avez-vous découvert Jobbers ?

CH - Dans le cadre de la cellule d'animation, nous avons mis en place l'année dernière une plateforme qui nous a permis d'avoir des prix compétitifs sur des activités comme des stages de théâtre. Nous avons ensuite voulu aider les collaborateurs dans leur vie quotidienne. C'est en cherchant une solution que nous sommes tombés sur la conciergerie proposée par Jobbers. Elle a été mise en place depuis 2 mois dans l'entreprise.

CCM - A quels besoins spécifiques cette plateforme répond-elle ?

CH - Les services sont multiples. Par exemple, en cas de réunion, il est possible de demander d'aller chercher les enfants à l'école. Il peut également s'agir de travaux de bricolage ou de jardinage, ou d'activités à faire au sein même de l'entreprise comme des massages.

RB - On perd beaucoup de temps entre midi et deux pour faire certaines tâches comme déposer des vêtements au pressing. Il y a aussi des missions auxquelles on ne pense pas comme le coaching en orthographe. On a à portée de clic des choses que l'on peut faire directement sur notre lieu de travail, sans avoir à chercher des prestataires ou à se déplacer.

CCM - Racontez-nous sa mise en place dans l'entreprise.

CH - La seule chose que nous ayons eue à faire a été de donner le nom du domaine de la société à Jobbers avec lequel ils ont créé un site spécifique pour Ysance. Pour s'inscrire, les utilisateurs ont à renseigner leur mail professionnel pour pouvoir utiliser le service immédiatement. Nous aurions pu donner la liste des salariés pour créer un compte par défaut, mais nous avons préféré opter pour les inscriptions « à la volée » pour suivre l'évolution de l'utilisation de la plateforme.

CCM - Comment cette nouvelle conciergerie en ligne a-t-elle été présentée aux salariés ?

CH - Les équipes de Jobbers sont venues dans l'entreprise avec 5 ou 6 personnes pour présenter leur activité et l'aide potentiellement apportée. Par exemple, une personne spécialisée dans les massages a réalisé une démonstration à la fin de la séance. C'était très convivial.

CCM - Quel est le principe d'une telle plateforme et comment l'utilisez-vous ?

RB - J'ai dû m'inscrire et créer un compte pour utiliser la plateforme. J'ai pu ensuite proposer ma première mission. Lorsque l'on se connecte la première fois, on arrive sur une page où l'on peut choisir le type de mission que l'on souhaite proposer. De mon côté, j'ai voulu tester une mission de pressing. J'ai choisi la quantité de vêtements, et j'ai reçu un lien pour payer par Paypal. L'attestation pour la déduction d'impôts est proposée automatiquement. J'ai été très satisfait de cette prestation pressing : j'ai juste eu à déposer mes vêtements au bureau, la personne est venue les chercher et les a rapportés 2 ou 3 jours après, dans la tranche horaire prévue.

CH - Des « jobbers » ont été sélectionnés spécialement pour notre entreprise, pour ne pas surcharger tous les prestataires. De notre côté, les salariés peuvent voir les offres, ou proposer eux-mêmes une mission à une personne apte à la mener. Nous n'avons pas encore de retour sur le nombre d'utilisateurs au sein d'Ysance, mais nous avons prévu un évènement en interne pour promouvoir la plateforme en faisant gagner des prestations gratuites. Nous comptons sur le bouche-à-oreille et sur des témoignages dans notre newsletter pour communiquer auprès des autres salariés.

CCM - Quels sont les points forts d'un tel service ?

CH - Tout se fait par Internet et tout le monde peut l'utiliser comme bon lui semble. Les réponses sont rapides, et une ligne d'appels est prévue pour les missions urgentes. L'étendue des services proposés est également un point fort.

RB - La simplicité et la rapidité d'utilisation : les démarches se font en 3 clics. Pour l'entreprise, ce type de service simplifie la vie des employés et leur fait gagner du temps, d'autant que certaines prestations peuvent être réalisées sur le lieu de travail.

CCM - D'après vos points de vue respectifs, quels points seraient à améliorer ?

CH - Il serait bien de pouvoir voir les « jobbers » et leurs activités pour mieux imaginer. Cela pourrait passer par des visuels, ou des catégories de navigation sur le site. Il y a moins de prestataires en province, mais les équipes de Jobbers prévoient d'élargir leur offre et de trouver des personnes en fonction des demandes.

RB - La plateforme sera vraiment efficace lorsqu'il y aura plus d'avis, pour être rassuré. En tant que futur papa, les prestations de baby sitting m'intéressent, et pour l'instant, je ne me vois pas confier mon bébé à n'importe qui.

Repères

Jobbers


Ysance