Microsoft / fuites de Windows 8 : prison ferme pour l'ex-employé Alex Kibkalo

Microsoft / fuites de Windows 8 : prison ferme pour l'ex-employé Alex Kibkalo


Il n'aura fallu attendre que trois mois pour connaître le verdict. L'ancien employé de Microsoft, Alex Kibkalo, poursuivi depuis le mois de mars pour vol de secrets commerciaux, vient d'être condamné à trois mois de prison ferme pour avoir communiqué des informations concernant Windows 8 avant sa sortie.

Alex Kibkalo est un ressortissant russe qui a travaillé pour Microsoft durant sept ans. Au mois de mars, il était au coeur de l'actualité. Suite à une enquête interne de Microsoft, il a été accusé d'avoir volé et transmis des données confidentielles relatives à Windows 8 à un blogueur français qui les a publiées sur internet avant son lancement.
Suite à une mauvaise évaluation de son travail, il a voulu se venger de Microsoft, mais, grâce à des méthodes jugées douteuses par certains- Microsoft s'est permis de remonter les mails personnels du blogueur-, le groupe l'a identifié.
Le 19 mars dernier, Alex Kibkalo était arrêté et accusé de vol de secrets commerciaux.
Poursuivi devant le tribunal de Seattle, le jugement rendu n'était pas très attendu, car il avait reconnu les faits devant les enquêteurs de Microsoft.
Toutefois, la sentence peut sembler sévère pour certains. En effet, Alex Kibkalo a été condamné à trois mois de prison ferme. La justice n'a, toutefois, pas donné satisfaction à Microsoft qui réclamait 22.5 millions de dommages et intérêts.
Ce verdict est, peut-être, motivé par le fait qu'Alex Kibkalo n'en était pas à son coup d'essai et avait déjà divulgué des données confidentielles concernant Windows 7 ! Concernant le blogueur français, son identité n'a pas été rendue publique. Peut-être parce qu'il a alerté Microsoft.

Crédit photo: Microsoft