Edward Snowden : une pétition pour qu'il obtienne l'asile en France

Edward Snowden : une pétition pour qu'il obtienne l'asile en France

Fin juillet, le visa russe accordé à Edward Snowden arrivera à expiration. Il souhaiterait être accueilli par le Brésil, mais rien n'est certain. En France, le journal L'Express se mobilise. Mettant en avant les droits de l'Homme et la liberté de la presse, le journal a lancé une pétition sur le site Change.org pour convaincre François Hollande d'accorder l'asile à Edward Snowden. Après quelques heures, plus de 20 000 Français, dont des personnalités, l'ont déjà signée. L'objectif n'est, toutefois, pas encore atteint.

Ancien consultant de la NSA, Edward Snowden a intercepté de nombreux documents confidentiels pour rendre publics les agissements de l'autorité de surveillance. Son objectif est d'informer, mais aussi de faire réagir le grand public, les professionnels et les gouvernements. Au mois de mars, il a profité du festival SXSW au Texas, pour déclarer, via une vidéoconférence, ne rien regretter, car il a « juré de défendre la Constitution » et l'a « vue violée massivement ». Pourtant, ses révélations ont eu de lourdes conséquences sur sa vie professionnelle et personnelle. Recherché aux États-Unis, il a dû fuir et tout laisser derrière lui. En août dernier, après une quinzaine de demandes d'asile, il a réussi à trouver refuge en Russie.

Mais, son visa arrivera à échéance fin juillet laissant, à nouveau, Edward Snowden sans terre d'accueil. Il a indiqué avoir déjà transmis une demande d'asile au Brésil, mais le gouvernement ne semble pas ouvert à l'accueillir.
En France, certains estiment qu'Edward Snowden devrait être accueilli dans notre pays. Parmi eux, le journal L'Express, qui vient de lancer une pétition sur le site Change.org. Son but est de convaincre François Hollande d'accorder l'asile politique à Edward Snowden.
Ayant pris des risques pour informer le grand public et ayant placé « l'intérêt général et l'éthique au-dessus de la raison d'État », Edward Snowden devrait être accueilli en France. Selon L'Express, « pays des droits de l'Homme et de la liberté de la presse », la France « a une obligation particulière à l'égard d'Edward Snowden, car sa constitution prévoit que "tout homme persécuté, en raison de son action en faveur de la liberté, a droit d'asile sur les territoires de la république" ».

Une cinquantaine de personnalités, telles que Luc Ferry, Daniel Cohn Bendit, Edgard Morin, Jack Lang ou encore Michel Rocard, ont déjà signé la pétition. Accessible à tous depuis quelques heures, plus de 20 000 personnes l'ont déjà signée.
Il en faudra plus pour espérer convaincre le gouvernement, car ce matin, le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré ne pas y être favorable.

Crédit photo: Wikipedia

A voir également