Chromebook : les Européens sont peu séduits

Chromebook : les Européens sont peu séduits


Les Chromebook sont des ordinateurs portables tournant sous Google Chrome OS. Depuis 2011, ils ont trouvé leur place aux États-Unis, mais peinent à séduire en Europe. Alors qu'au premier trimestre 2014 10 millions de Chromebook ont été livrés dans le monde, seulement 45 000 unités ont été vendues en Europe de l'Ouest.

Le secteur traditionnel des PC est en difficulté et doit faire face à l'intérêt croissant des consommateurs pour des appareils mobiles et hybrides. Ces derniers souhaitent, aujourd'hui, que leurs appareils répondent à différents besoins et suivent leurs mouvements, tout en étant à un prix attractif. Par rapport à ce type d'habitude, les Chromebook, basés sur le système d'exploitation de Google Chrome OS et sur le web, et construits par différents fabricants, sont une alternative particulièrement adaptée pour les enfants et adolescents. Lancés en 2011, ces appareils sont de plus en plus nombreux.

Selon le cabinet ABI Research, 2.1 millions de Chromebooks ont été vendus en 2013 en Amérique du Nord. Cela représentait 89 % des ventes mondiales.
En Europe, les ventes peinent à progresser.
Selon le cabinet d'études Context, sur le premier trimestre 2014, sur un total mondial de plus de 10 millions, seulement 45 000 Chromebook ont été livrés en Europe de l'Ouest.
Les ventes sont particulièrement centrées au Royaume-Uni, qui représentent 61.5 % des ventes de cette région. Cela représente environ 9 % du total des ordinateurs portables vendus dans ce pays. Le cabinet Context explique ce résultat par le fait que les Britanniques sont plus attirés que le reste de l'Europe par les nouveaux appareils high-tech.

Google et les fabricants devront convaincre les consommateurs européens pour augmenter les ventes de Chromebook dans cette région.

Crédit photo: Chromebook