Google veut insérer de la publicité dans tous les objets connectés

Google veut insérer de la publicité dans tous les objets connectés

Ce n'est pas un scoop, Google veut multiplier ses revenus issus de la publicité. Toutefois, il est rare que le groupe le reconnaisse par écrit. S'adressant au gendarme de la bourse, Google a, ainsi, déclaré vouloir insérer la publicité dans tous les objets connectés : des lunettes à des réfrigérateurs en passant par les voitures ou les thermostats !

Les entreprises cotées en bourse doivent communiquer leurs résultats. Le gendarme de la bourse SEC a interpellé Google qui, contrairement à Facebook et Twitter, ne publie pas les revenus issus des supports mobiles.

En décembre dernier, Google a écrit à la SEC pour s'expliquer. Dans cette lettre, rendue publique ce 20 mai, Google estime que cela n'a pas de sens de différencier les revenus mobiles, car « la notion de « téléphonie mobile » va évoluer en même temps que les « appareils intelligents » vont gagner du terrain sur le marché ».
Google mise beaucoup sur les objets connectés. Par le développement d'appareils tels que ses lunettes Google Glass et, bien sûr, via son système d'exploitation Android. Le groupe a déjà prévu de l'embarquer dans les voitures, des montres intelligentes ou encore dans les objets connectés de la maison.
Le groupe estime que « d'ici quelques années, (nous) et d'autres entreprises pourrions fournir des publicités et d'autres contenus sur des réfrigérateurs, des tableaux de bord de voitures, des thermostats, des lunettes et des montres pour ne citer que quelques possibilités ».
Et de rajouter : (Nous) espérons que les utilisateurs utiliseront nos services et regarderont nos annonces sur une plus grande diversité de dispositifs à l'avenir ».

Google a, donc, pour objectif de devenir leader des objets connectés par ses appareils et son OS mobile, et de multiplier les revenus publicitaires. Les consommateurs devront s'habituer !

Crédit photo: Google