Amazon lance en France sa monnaie virtuelle : Amazon Coins

Amazon lance en France sa monnaie virtuelle : Amazon Coins

Il y a un an, Amazon lançait Amazon Coins aux États-Unis. Aujourd'hui, le groupe propose sa monnaie virtuelle en France. Indexée sur l'euro, elle permet d'acheter des applications mobiles dans l'App-Shop d'Amazon.

Tendance ou nouvelle habitude de consommation, la « monnaie 2.0 » fait de plus en plus parler. Le grand leader des monnaies virtuelles est le système Bitcoin. Non indexé sur la valeur d'une monnaie réelle, ce système ne dépend pas de ses variations. De plus, reposant sur des comptes virtuels, les transferts se font simplement et sans contrôle ni intermédiaire sur internet.
Face au succès grandissant des bitcoins et malgré les dernières informations, des enseignes physiques commencent à s'y intéresser. En France, le groupe Monoprix acceptera ce type de monnaie d'ici fin 2014. Elle sera la première enseigne française à s'adapter à cette monnaie, qui pourra être utilisée sur internet et dans les boutiques physiques.

Le leader du e-commerce Amazon s'intéresse aussi à la monnaie virtuelle. Il y a un an, le groupe lançait son propre système aux États-Unis, les Amazon Coins. Aujourd'hui, il le met à disposition des consommateurs français.
Les Amazon Coins sont différents des bitcoins. En effet, Amazon ne veut pas créer de système monétaire indépendant, mais plutôt un système d'échanges. Ainsi, les Amazon Coins sont proposés pour régler les achats d'applications sur l'App-Shop d'Amazon ainsi que les achats in app. Ils ne permettent pas d'effectuer des achats de produits réels ou d'autres contenus numériques. Contrairement aux bitcoins, les Amazon Coins sont indexés à des monnaies réelles. Alors qu'ils le sont sur le dollar aux États-Unis, en France, ils sont indexés sur l'euro.
Ils sont accessibles sur le site d'Amazon. Le groupe les propose aux tarifs de 4.80 euros pour 500 Amazon Coins, 9.50 euros pour 1 000, jusqu'à 90 euros pour 10 000 Amazon Coins. Le taux de change est fixé à 1 Amazon Coin pour 1 centime d'euro, mais Amazon lance son offre avec une réduction de 10 %. Aussi, les possesseurs de Kindle Fire ainsi que de tablettes et smartphones sous Android, qui utilisent l'App-Shop d'Amazon, bénéficient d'un crédit équivalent à 5 euros.

Avec ce nouveau système, Amazon espère augmenter les ventes d'applications mobiles en facilitant les achats impulsifs et répétés. Avec moins de 200 000 applications, la boutique d'Amazon est loin des plateformes concurrentes d'Android et Apple.

Crédit photo: Amazon