Gmail scanne les mails et change les conditions d'utilisation dès le 30 avril

Gmail scanne les mails et change les conditions d'utilisation dès le 30 avril


Il y a quelques jours, Google a reconnu que les mails envoyés par les utilisateurs de Gmail étaient lus par des logiciels. Le but est d'effectuer du ciblage publicitaire. Pour clarifier la situation et protéger cette pratique, les conditions d'utilisation de Gmail seront modifiées en France le 30 avril.

Ce n'est pas vraiment une information inédite ni une pratique exceptionnelle, mais plutôt une clarification. Il y a quelques jours, Google reconnaissait que les mails envoyés par les utilisateurs de Gmail étaient lus par le service. Scannés par des logiciels, Google déclare que les contenus des mails lui permettent de mieux cibler la publicité et trier les spams. Cette pratique n'est pas nouvelle et Google n'est pas le seul à faire cela.
Afin de clarifier la situation auprès des utilisateurs mécontents et se protéger juridiquement, Google modifie ses conditions d'utilisation. En vigueur depuis le 14 avril aux États-Unis, les mises à jour seront appliquées le 30 avril en France.
Google précise dans ses CGU que « (nos) systèmes automatisés analysent vos contenus (y compris les e-mails) afin de vous proposer des fonctionnalités pertinentes sur les produits, telles que des résultats de recherche personnalisés, des publicités sur mesure et la détection des spams et des logiciels malveillants. Cette analyse a lieu lors de l'envoi, de la réception et du stockage des contenus ».
Pour en savoir plus sur la façon dont « Google utilise et stocke les contenus », des informations complémentaires sont disponibles dans les règles de confidentialité et les conditions d'utilisation additionnelles.

Avec cette mise à jour des conditions d'utilisation, Google s'adapte à la législation européenne qui demande d'informer les utilisateurs. Il n'est, toutefois, pas dit que cette intrusion dans la vie privée et les données personnelles ne puisse pas être poursuivie. Cela peut, aussi, sembler contradictoire de la part de Google qui se plaint des agissements de la NSA et renforce la sécurité.

Crédit photo: Google
A voir également