Bitcoin : Mt. Gox en liquidation judiciaire

Bitcoin : Mt. Gox en liquidation judiciaire


Fin février, la plateforme japonaise d'échanges de bitcoins, Mt. Gox, annonçait sa faillite. Depuis, l'entreprise n'a pas trouvé de solution. Nouvelle étape aujourd'hui, Mt. Gox est officiellement en liquidation judiciaire. Le magistrat Nobuaki Kobayashi sera l'administrateur provisoire en charge des actifs de la société.

Le 28 février dernier, l'entreprise Mt. Gox a déclaré être en faillite. En cause, 850 000 bitcoins auraient été dérobés de la plateforme d'échanges via une faille de sécurité. Cette quantité de monnaie virtuelle représente pas moins de 500 millions de dollars. Loin d'être dérisoire, cela représente environ 7 % des bitcoins en circulation. Depuis, cette estimation a, toutefois, été revue à la baisse, car la plateforme a retrouvé 200 000 bitcoins au sein d'un vieux portefeuille.

Cette situation a surpris et suscité de nombreuses questions quant aux causes d'un vol d'une telle ampleur. Toutefois, les réponses arriveront prochainement, car Mt. Gox a annoncé le 26 mars s'être rapproché de la police japonaise. Des documents ont été remis pour trouver les causes de ce vol de bitcoins.
Ce 17 avril, Mt. Gox a franchi une nouvelle étape qui exclut tout retour de l'entreprise. En effet, la plateforme d'échanges de bitcoins s'est rapprochée du tribunal de Tokyo pour demander l'autorisation de se placer en liquidation judiciaire.
Via un communiqué officiel, le magistrat Nobuaki Kobayashi a déclaré être l'administrateur provisoire en charge des actifs de la société, sous la responsabilité de la Cour du district de Tokyo. Il précise qu'il s'efforcera « de le faire équitablement à la fois sur le plan national et international, en essayant d'utiliser certaines procédures étrangères, y compris via le chapitre 15 aux États-Unis ».

Les anciens utilisateurs de Mt. Gox devront être patients, car la procédure devrait être longue.

Crédit photo: Bitcoin