Microsoft apporte plusieurs améliorations à Office Online

Microsoft apporte plusieurs améliorations à Office Online
Quelques jours après avoir annoncé le lancement d'une version d'Office pour iPad, et mis à disposition gratuitement ses applications Office pour Android, Microsoft enrichit sa suite d'applications connectées Office Online de nouvelles fonctionnalités. Et rend disponible ses apps depuis le Chrome web store, pour un accès rapide depuis Google Chrome.

Les différentes améliorations annoncées par Microsoft concernent les trois applications majeures d'Office Online (ex Office web apps), à savoir Excel, PowerPoint et Word Online.

Concernant Excel Online, Microsoft annonce l'arrivée (déploiement en cours) de trois outils pratiques : l'insertion et l'édition de commentaires dans les feuilles de calcul, la possibilité d'ouvrir des feuilles de calcul contenant du code VBA, et la disponibilité de l'assistant "Tell Me".

Word Online permet désormais d'ajouter des commentaires et d'effectuer des modifications sur un fichier en simultané avec plusieurs utilisateurs travaillant sur un même document. L'application s'enrichit par ailleurs d'un outil facilitant l'insertion des notes de bas de page.

Quant à l'application PowerPoint Online, le rendu des modifications apportées en temps réel est désormais plus fidèle au résultat final d'une présentation. L'application bénéficie également de l'intégration de Tell Me, et d'un défilement plus rapide des diapos intégrant des vidéos.

Office Online accessible depuis Google Chrome
Microsoft annonce par ailleurs un autre changement qui fera date : la disponibilité de ses applications dans le Chrome Web Store : concrètement, les utilisateurs de Google Chrome pourront ajouter un lien d'accès rapide dans le lanceur d'application du navigateur.

Une évolution qui met donc fin à la campagne publicitaire anti-Google "Scroogled" de Microsoft, violente charge contre les différents outils développés par la firme de Mountain View.

En savoir plus
Le communiqué de presse de Microsoft

Crédit photo : Microsoft