Donnez votre avis

BlackBerry : le PDG John Chen n'exclut pas la vente de BlackBerry

ThomasK. - jeudi 10 avril 2014 - 15:31
BlackBerry : le PDG John Chen n'exclut pas la vente de BlackBerry

Décidément, le PDG de BlackBerry, John Chen, profite dernièrement des entretiens pour faire des annonces importantes. Après avoir annoncé que la vente de BlackBerry Messenger n'était pas exclue, le PDG déclare aujourd'hui que « si (je) ne peux pas gagner de l'argent avec les mobiles, (je) ne vais pas rester dans ce secteur ».

Dans une situation complexe, le PDG John Chen, en poste depuis novembre dernier, doit relancer BlackBerry, qui faisait autrefois partie des principales entreprises du secteur. Présent au salon MWC 2014, BlackBerry a présenté plusieurs modèles de mobiles : le Q20 et le Z3, destiné aux pays émergents.
Si le groupe veut mettre l'accent sur ses logiciels et l'entreprise, John Chen a déclaré à Bloomberg TV qu'il n'excluait pas la vente de BBM. L'année fiscale, conclue le 1er mars dernier, explique que le PDG ne se ferme à rien. En effet, BlackBerry a vu ses revenus baisser de 38 % et ses pertes atteindre 5.9 milliards de dollars.

Ce 9 avril, John Chen a accordé un entretien à Reuters.
Il n'a pas caché que si BlackBerry continuait à perdre des revenus, il pourrait cesser de fabriquer des mobiles : « si (je) ne peux pas gagner de l'argent avec les mobiles, (je) ne vais pas rester dans ce secteur ». Il a annoncé qu'il prendrait prochainement une décision, sans plus de précisions.
Cela ne signifie pas forcément que BlackBerry cesserait toutes ses activités. John Chen a précisé que l'entreprise souhaite continuer à développer son système d'exploitation mobile ainsi que les logiciels et services auprès des entreprises.
Aussi, BlackBerry veut renforcer ses investissements via de nouvelles acquisitions et de nouveaux partenariats dans différents domaines tels que les finances ou la santé. Diverses sociétés du monde entier se montreraient intéressées par ses solutions très axées sur la sécurité.
John Chen espère toujours que la situation financière de BlackBerry sera équilibrée en 2016 : « (je) pense que la société est très sous-évaluée ». « (je) crois vraiment en nos chances ».

Crédit photo: BlackBerry
Ajouter un commentaire

Commentaire

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme