Orange et Bouygues Telecom règlent leurs contentieux pour 300 millions d'euros

Orange et Bouygues Telecom règlent leurs contentieux pour 300 millions d'euros

Bouygues Telecom réclamait 1.5 milliard d'euros à Orange pour régler les contentieux juridiques. Selon le Canard Enchaîné, ils ont réussi à se mettre d'accord, au mois de mars, pour un montant de 300 millions d'euros. Cela a permis à Bouygues d'améliorer son offre d'achat de SFR et a donné un avantage à Stéphane Richard qui a été reconduit au poste de PDG d'Orange.

Au mois de mars, le secteur des télécoms a été secoué par les négociations de vente de SFR. Bouygues, qui a perdu la bataille, avait d'autres terrains de discussion. En effet, nous avons récemment appris que Bouygues cherchait, en parallèle, à revendre sa filiale télécom à Free, en cas d'échec avec SFR.

Ce 9 avril, le Canard Enchaîné a mis en lumière une autre négociation.
Orange et Bouygues Telecom avaient différents contentieux juridiques. Pour les régler à l'amiable, Bouygues réclamait 1.5 milliard d'euros à Orange. Après des négociations, cette somme a été réduite à 300 millions d'euros. Une diminution importante qui permettait de régler rapidement ces conflits. Cet accord favorisait les deux parties. En effet, Bouygues, qui tentait de racheter SFR, pouvait compter sur cette somme pour augmenter sa proposition de rachat. Sans oublier que cela améliorait son dossier.
Aussi, Stéphane Richard voulait être reconduit au poste de PDG d'Orange. Régler ces contentieux était un nouvel atout pour que le Conseil d'Administration et le gouvernement lui fassent confiance.
Enfin, cet accord permet à Orange et Bouygues de ne plus avoir de conflit. Alors qu'une des hypothèses qui circulent évoque un accord de mutualisation des réseaux d'Orange et Bouygues Telecom, cela leur permettrait de discuter en toute sérénité.

Crédit photo: Orange/Bouygues Telecom