Samsung/Apple : Apple estime son préjudice à 2.19 milliards de dollars

Samsung/Apple : Apple estime son préjudice à 2.19 milliards de dollars

Le procès entre Apple et Samsung a repris le 31 mars dernier en Californie. La firme de Cupertino reproche à Samsung d'avoir violé certains brevets. Selon un analyste mandaté par Apple, en deux ans et demi, le préjudice du groupe représenterait 2.191 milliards de dollars. Si le jury donne raison à Apple, le juge devra évaluer le montant du préjudice.

Apple a, pour la première fois, poursuivi Samsung pour vol de brevets en avril 2011. En parallèle des innovations et des nouveaux modèles, les deux fabricants leaders de smartphones se livrent, depuis, une bataille juridique intense devant différents tribunaux. À San José, en Californie, un procès oppose Samsung à Apple depuis février 2012 ! Ce dernier reproche à Samsung d'avoir violé cinq brevets, dont le « glisser du doigt pour déverrouiller ».

Après avoir tenté en vain une négociation entre les deux parties, le procès a repris le 31 mars dernier.
L'expert Christopher Vellturo, diplômé de l'institut technologique du Massachusetts, a témoigné devant le tribunal le 8 avril pour le compte d'Apple.
Il était là pour estimer le préjudice causé à la firme de Cupertino.
Les modèles de Samsung qui sont concernés par les brevets jugés volés sont : Galaxy Nexus, Galaxy Note, Galaxy Note II, Galaxy S II, Galaxy S II Epic 4G Touch, Galaxy S II Skyrocket, Galaxy S III, Admire, Stratosphère et Galaxy Tab II.
L'expert a daté le préjudice entre août 2011 et décembre 2013. Selon lui, cela concerne la vente de 37 millions de tablettes et smartphones Samsung.
Après un travail de 4 à 5 000 heures, l'expert est parvenu à un chiffrage de 2.191 milliards de dollars. Un chiffre impressionnant !
Pour parvenir à quantifier la valeur théorique de chaque brevet, l'équipe a établi deux enquêtes auprès de 507 utilisateurs de smartphones et 459 de tablettes. Il est ressorti de cela qu'ils sont prêts à payer de 32 à 102 dollars chaque brevet qu'ils estiment important. Ce type d'enquêtes est fréquent et peut appuyer Apple qui affirme que les brevets incriminés sont importants dans les critères d'achat des consommateurs.

Le procès ne sera terminé que dans minimum deux semaines. Le jury et le juge devront conclure ou non au vol de brevets et, surtout, évaluer le préjudice.

Crédit photo: Apple/Samsung