Bordeaux, Lyon, Grenoble... les villes mobilisés pour le label French Tech

Bordeaux, Lyon, Grenoble... les villes mobilisés pour le label French Tech
L'initiative French Tech est née en janvier 2014, sous l'impulsion de Fleur Pellerin, alors ministre chargée des PME, de l'Innovation et de l'Économie numérique.

Objectif : faire émerger les champions du numérique en France. En juin, quelques territoires français se verront décerner un label French Tech. L'enjeu est donc important pour les villes, puisque 15 millions d'euros seront attribués pour "attirer des talents, entrepreneurs et investisseurs étrangers", et 200 millions pour les initiatives privées.

Un levier pour attirer les investisseurs autour du numérique

Le label French Tech a été lancé pour donner une visibilité internationale au numérique français, et aux villes qui ont développé une attractivité numérique. En plus d'un moyen de mettre en valeur les projets et les entreprises numériques de demain, l'enjeu est aussi financier.

Selon l'ancienne ministre du numérique Fleur Pellerin, lors du lancement du label, plusieurs dizaines de millions d'euros ont été mis sur la table "dans le but de construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises". Au total, 200 millions d'euros d'investissements pour des initiatives privées, et 15 millions d'euros pour la promotion des compétences et des territoires.

Plusieurs villes intéressées par le label French Tech

Le label sera décerné en juin à plusieurs villes françaises. Bordeaux, Grenoble, Montpellier, Lyon et Nantes font partie de celles qui sont en première ligne, tandis que Paris est labellisé d'office.
La métropole bordelaise par exemple s'est portée candidate fin février et devrait déposer son dossier d'ici à la fin du mois d'avril. Lyon est également dans la course avec son hub numérique.

Les premières villes labellisées devraient être choisies en juin. Au total, entre 10 et 15 villes recevront le label, pour mettre en valeur les initiatives numériques, et bénéficier d'un accompagnement et de financement des partenaires.

Le site de La French Tech