Bouygues réfléchirait à vendre Bouygues Telecom à Free

Bouygues réfléchirait à vendre Bouygues Telecom à Free
Bouygues n'a pas réussi à éviter le rachat de SFR par Numericable. Cette acquisition pourrait affaiblir l'opérateur Bouygues Telecom. À tel point que le groupe envisagerait de vendre sa filiale télécom. Il serait même entré en négociations avec Free. Mais, l'opérateur espagnol Telefonica serait également intéressé.

Le moins que l'on puisse dire est que Bouygues aura tout fait pour essayer de racheter SFR. Même en négociations exclusives avec Altice, Bouygues a tenté de convaincre Vivendi en améliorant quatre fois son offre. Malgré tout, le groupe Vivendi a, ce 5 avril, préféré Altice, en lui demandant, néanmoins, d'aligner sa proposition !

La finalisation n'aura lieu que dans plusieurs mois. Les accords seront étudiés par l'Autorité de la concurrence et Bouygues pourrait tout faire pour entraver le rachat. En effet, selon le journal Le Monde, une source proche de Bouygues a déclaré : « Ils ont aimé la saison 1 « négociations », ils vont adorer la saison 2 « juridique ». (On) va leur mettre des bâtons dans les roues jusqu'au bout ». Free -qui aurait eu un intérêt à l'association SFR/Bouygues Telecom- et Orange -qui était favorable à l'offre de Bouygues- envisageraient de s'unir contre l'arrivée de Numericable. Tous les moyens seraient bons ! Sans compter sur le gouvernement qui sera « extrêmement vigilant ».

Si Bouygues tenait tant à racheter SFR, c'est aussi parce qu'un renforcement de ce concurrent risque de le fragiliser.
Selon le journal Le Parisien, Bouygues envisagerait la vente de sa filiale télécom. On apprend, même, que la banque Rothschild ferait l'intermédiaire entre Bouygues et Iliad depuis un mois. Au-delà de l'accord de rachat du réseau de Bouygues en cas d'acquisition de SFR, le groupe de BTP négocie, discrètement, la vente de Bouygues Telecom à Free.
L'objet des discussions est le montant de l'acquisition. Bouygues en demanderait 8 milliards d'euros alors que Free ne serait pas prêt à dépasser les 5 milliards. Afin de s'ouvrir à d'autres acheteurs potentiels, Bouygues aurait contacté l'opérateur espagnol Telefonica.

À suivre.
Si le marché français se compose de Bouygues Telecom/Free Mobile, Orange et SFR/Numericable, l'opérateur Orange pourrait avoir des difficultés.

Crédit photo: Bouygues Telecom