Google veut déposer le terme Glass

Google veut déposer le terme Glass


Google prépare la commercialisation de ses lunettes connectées. Étape importante, déposer leur nom. Le bureau américain des marques, USPTO, a accepté le dépôt du nom complet « Google Glass ». Toutefois, le groupe veut aller plus loin et détenir les droits du mot « Glass » dans ce secteur. Malgré un dossier de plus de 1 900 pages, l'USPTO s'oppose jusque-là à cette requête. Le mot « Glass » est déjà utilisé par d'autres marques et n'a pas de lien avec le produit.

Depuis plusieurs mois, les lunettes connectées de Google sont une réalité et sont testées par des milliers d'Américains. Le lancement de ce nouvel objet connecté est une réussite en matière de marketing. Alors qu'elles devraient être commercialisées cette année, elles créent déjà des réactions auprès du grand public.

Avant de pouvoir lancer ce produit, Google doit déposer son nom ! Le bureau américain des brevets et des marques (USPTO) a accordé le dépôt du nom complet « Google Glass ».
Toutefois, Google craint que ses concurrents utilisent le seul mot « Glass » pour commercialiser leurs lunettes connectées en profitant de sa notoriété.
Pour se protéger, le groupe veut déposer le seul mot « Glass », lorsqu'il est utilisé dans le secteur en question. Déposer un nom commun n'est pas exceptionnel. Par exemple, les entreprises Apple ou, en France, Orange l'ont fait. Toutefois, l'USPTO n'est pas favorable à cette demande. Même si Google a envoyé un dossier de 1928 pages, le bureau a, jusque-là, refusé ce dépôt.
Selon l'USPTO, cela pose deux problèmes. Tout d'abord, le mot « Glass » n'a pas de lien clair et évident avec les lunettes de Google, qui ne ressemblent que depuis peu de temps à des lunettes classiques. Aussi, les avocats de l'USPTO affirment que ce terme seul : « n'informe pas les consommateurs potentiels sur la nature, la fonction ou l'utilisation » des Google Glass.
De plus, ce mot est déjà utilisé par d'autres marques. Une première entreprise, nommée Border Stylo, a déjà déposé un avis négatif contre Google, car elle a développé un produit nommé « Write on Glass ».
Google tente toujours de convaincre l'USPTO, même si cela semble compromis.

Selon l'avocat américain spécialiste des marques, Josh Gerben, Google peut, sans déposer le nom, appeler ses lunettes « Glass ». Il estime que, en réalité, le groupe ne veut pas avoir à les nommer « Google Glass ». Un mot unique et simple a plus d'avantages au niveau du marketing. Si tel est le cas, on peut se demander pourquoi Google n'a pas trouvé un nom adéquat depuis le temps !

Crédit photo: Google