LinkedIn publie son rapport biannuel sur les demandes d'accès aux données d'utilisateurs

LinkedIn publie son rapport biannuel sur les demandes d'accès aux données d'utilisateurs
LinkedIn vient de publier son rapport sur la "transparence des informations" portant sur la période juin - décembre 2013. Celui-ci comptabilise le nombre de demandes d'accès à des données d'utilisateurs émanant d'autorités judiciaires de différents pays. Les 4/5 d'entre elles proviennent des Etats-Unis selon ce rapport, la France demeurant peu impactée.

Comme d'autres ténors du web, LinkedIn rend public à intervalles réguliers le nombre de demandes effectuées par des autorités judiciaires de différents pays, en vue de recueillir certaines données personnelles de membres du réseau.

Cette procédure intervient "le plus souvent dans le cadre d'enquêtes criminelles", précise le réseau social qui a rendu public le rapport portant sur juin-décembre 2013.

110 comptes ont fait l'objet de demandes, principalement aux Etats-Unis
Sur les 110 comptes visés par ce type de requêtes, 90 étaient situés aux Etats-Unis (trois en France). Mais la donnée la plus intéressante concerne le nombre de cas où LinkedIn a été amené à partager les informations demandées.

La totalité des cas pour lesquels LinkedIn a accepté de fournir des informations sur ses membres concernent des utilisateurs américains du réseau (61% de demandes abouties aux USA).

LinkedIn indique dans ce rapport n'avoir fourni aucune information pour des demandes effectuées dans d'autres pays, dont la France.

En savoir plus

Crédit photo : LinkedIn