SIGFOX, start-up française, lève 15 millions d'euros

SIGFOX, start-up française, lève 15 millions d'euros


Spécialisée dans la communication d'objets connectés, la start-up toulousaine, SIGFOX, poursuit sa croissance. Son nouvel objectif est de développer un réseau international. Pour cela, elle vient de lever 15 millions d'euros. Une entreprise française à suivre.

En 2020, il pourrait y avoir 80 milliards d'objets connectés dans le monde. Une forte progression pour ce secteur qui représente, tout de même, 15 milliards d'objets aujourd'hui. Différents secteurs s'intéressent à ces technologies.
Parmi les entreprises actives, certaines sont françaises.

Créée il y a cinq ans, l'entreprise SIGFOX est spécialisée dans l'internet des objets. Basée à Toulouse, elle a développé le seul réseau de communication bas débit, entièrement dédié aux objets connectés.
Cette solution ne concurrence pas les opérateurs classiques. L'ensemble des antennes et stations est complètement indépendant.
SIGFOX a différents atouts. Son réseau nécessite peu d'antennes. En France métropolitaine, un millier a suffi. Aussi, basé sur le bas débit et la transmission d'informations courtes, ce système est peu coûteux. Le PDG, Ludovic Le Moan, estime que « cela représente entre quelques centimes et quelques euros par an et par objet pour pouvoir les connecter ».
L'objectif de SIGFOX est d'être, d'ici cinq ans, présent dans 60 pays, via des partenariats ou en développant des réseaux propres. Pour y parvenir, SIGFOX vient de lever 15 millions d'euros de fonds auprès d'investisseurs tels que Intel Capital, bpiFrance et le fonds d'investissement toulousain Icso.
SIGFOX a obtenu un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros en 2013 et devrait atteindre 10 millions d'euros en 2014.

Dans un secteur en plein essor, SIGFOX se développe internationalement à un moment pertinent. Une entreprise française à suivre.

Crédit photo: SIGFOX