Google répond aux mythes qui circulent sur les Google Glass

Google répond aux mythes qui circulent sur les Google Glass


Les lunettes connectées de Google ne sont pas encore commercialisées, mais elles font déjà parler. Et tout le monde n'est pas enthousiaste. Des critiques, des interrogations, des craintes et, même, des « mythes » circulent sur internet. Pour mettre toutes les chances de son côté, Google a rédigé un message sur son blog afin d'y répondre.

Depuis plusieurs mois, les Google Glass se laissent de plus en plus apercevoir. Même si elles sont distribuées progressivement aux testeurs, il y a aujourd'hui environ 8 000 personnes qui ont déboursé 1 500 dollars pour les essayer et faire le buzz pour Google. Au niveau marketing, le groupe a réussi à familiariser à moindre coût le grand public avec ce nouveau produit, mais les avis négatifs enflent.
Du côté des commerces et lieux publics, des consommateurs et des autorités, les questions et les craintes sont là, malgré les conseils de Google.

Pour y répondre, Google a posté sur son blog une liste de 10 mythes concernant les Google Glass et les clarifie.
Selon Google, ces lunettes ne coupent pas du monde. Désactivées par défaut, elles ne nécessitent pas « de regarder vers le bas votre ordinateur, téléphone ou tablette alors que la vie se passe autour de vous ».
Concernant les risques d'enregistrement, Google précise que la durée d'enregistrement vidéo prévue est de 10 secondes. La batterie ne permet pas plus de 45 minutes d'utilisation. Rassurant, mais cela pourra sembler insuffisant. Étant entourés de plus en plus de caméras, les Google Glass ne traduiraient pas, non plus, la fin de la vie privée.
De plus, le groupe a tenu à rassurer le grand public par rapport à la reconnaissance faciale. L'application NameTag, développée par FacialNetwork, permet de scanner n'importe qui dans la rue et de le rapprocher d'une importante base de données de photos. Google a précisé que ce type d'applications ne serait pas accepté dans la boutique MyGlass.
Enfin, Google précise que les Google Glass ne sont pas encore prêtes pour une commercialisation et qu'elles ne sont pas intéressantes que pour les geeks !

Crédit photo: Google