SFR : la proposition de Numericable acceptée !

SFR : la proposition de Numericable acceptée !


L'opérateur téléphonique SFR ne sera pas racheté par Bouygues. Finalement, le groupe Vivendi a accepté l'offre de Numericable, jugée la plus favorable pour les actionnaires et salariés. Les deux protagonistes entrent en négociations exclusives durant trois semaines.

La vente de SFR est au coeur de l'actualité. Le groupe Vivendi a reçu des offres de rachat émanant de Numericable et Bouygues. Ce dernier s'est proposé, car il craignait d'être encore plus fragilisé face à la concurrence. Ces derniers jours, les deux entreprises ont fait leur maximum : courriers aux membres du gouvernement, accord entre Bouygues et Free et ultimatum pour Numericable.

Ce 14 mars, le groupe Vivendi devait se décider.
Alors que le gouvernement, le ministre Arnaud Montebourg en tête, se positionnait en faveur de l'offre de Bouygues, Vivendi a choisi la proposition de Numericable, constituée de 11.75 milliards d'euros et une participation à hauteur de 32 %.
Le conseil de surveillance de Vivendi a déclaré que « cette offre est la plus pertinente pour les actionnaires et les salariés du groupe et qu'elle offre la meilleure sécurité d'exécution ».
Parmi les atouts de sa proposition, les risques de suppressions d'emplois sont faibles, ce qui devrait satisfaire les autorités.
Vivendi et Numericable vont, à présent, entrer en négociations exclusives durant trois semaines pour finaliser l'offre avant qu'elle soit étudiée par l'autorité de la concurrence.

Il restera, donc, quatre opérateurs mobiles en France. Toutefois, le nouvel ensemble Numericable-SFR pourrait fragiliser ses concurrents. À tel point qu'ils pourraient être tentés de se rapprocher pour éviter de disparaître. Il faudra suivre, à présent, leurs réactions. Vont-ils demander des contreparties via l'Arcep ? S'allier contre SFR ?

Crédit photo: SFR