Apple/Samsung : le juge rejette la demande d'interdiction des smartphones Samsung

Apple/Samsung : le juge rejette la demande d'interdiction des smartphones Samsung


Le procès qui oppose Samsung à Apple en Californie dure depuis plusieurs années. Dernières décisions en date, la juge Lucy Koh vient de confirmer l'amende de 930 millions de dollars imposée à Samsung, mais a rejeté l'interdiction de ventes de certains de ses modèles. Apple est insatisfait et Samsung fait appel. Le procès n'est pas terminé !

Devant la cour de justice de San José, en Californie, Apple et Samsung s'affrontent à l'occasion d'un procès qui dure depuis plusieurs années. En cause, 5 brevets liés à des éléments tels que le design et l'application Siri, qu'Apple accuse Samsung d'avoir violés. Depuis le début, l'un et l'autre font appel des décisions et ce procès n'en finit pas. La juge Lucy Koh avait récemment demandé aux PDG des deux groupes de se rencontrer pour tenter de trouver des solutions amiables. Sans surprise, cela n'a abouti à rien de concret.

De retour au tribunal, la juge vient de donner ses conclusions. Ainsi, elle confirme l'amende colossale de 930 millions de dollars imposée à Samsung. Toutefois, elle a rejeté l'interdiction de vente de certains modèles de smartphones.
En effet, pour interdire un produit, il faut que le brevet violé ait été très important dans l'acte d'achat. Selon elle, Apple n'a pas pu prouver que les technologies concernées entraient dans ce cas de figure : « Apple n'a pas établi qu'il était en droit d'obtenir l'interdiction exigée ».

Les deux entreprises ont été déçues de ces décisions et Samsung a décidé de faire appel. Le procès continue !

Crédit photo: Apple/Samsung