Free réplique à Bouygues Telecom avec une offre à 0.01 euro de moins !

Free réplique à Bouygues Telecom avec une offre à 0.01 euro de moins !

Quelques heures après l'annonce de l'offre triple play à 19.99 euros de Bouygues Telecom, Free réagit ! En passant par sa filiale Alice, le groupe lance une offre concurrente à ...19.98 euros par mois ! La guerre est déclarée.

Martin Bouygues l'avait annoncé en décembre dernier : « dans l'internet fixe, la fête est finie ». En réaction aux tarifs 4G agressifs de Free Mobile, Bouygues Telecom allait l'attaquer sur son terrain privilégié. Concrètement, Bouygues Telecom visait 150 euros d'économie par an dès 2014.
L'offensive a débuté ce 26 février.
Bouygues Telecom a, ainsi, présenté une offre triple play à 19.99 euros par mois qui comprend 165 chaînes TV, un décodeur avec enregistreur 40 Go, les appels fixes illimités vers 121 pays et internet haut débit. Accessible aux nouveaux clients à partir du 3 mars, l'offre sera généralisée à tous les clients dégroupés le 14 avril.
Avec ce forfait, Martin Bouygues déclare vouloir « redonner du pouvoir d'achat aux consommateurs ».

Si ces mots semblent empruntés à son concurrent Xavier Niel, ce dernier n'a pas tardé à réagir.
Quelques heures auront suffi pour que Free s'adapte. Par le biais de sa filiale Alice, le groupe vient d'annoncer une offre triple play à 19.98 euros par mois, soit 1 centime de moins ! Pour cela, l'option TV (1.99 euro) de l'offre AliceBox Initial à 21.97 euros est désormais gratuite.
Toutefois, l'offre d'Alice est moins attrayante. Elle se distingue par l'absence d'enregistreur, l'accès à 90 chaînes TV et les appels fixes illimités vers 60 pays. Ayant réagi rapidement, le groupe améliorera, peut-être, ces services.
Le forfait d'Alice a, tout de même, l'avantage d'être accessible à tous les abonnés éligibles au dégroupage total, soit 20 millions de foyers contre 12 millions pour Bouygues Telecom.
Entre Bouygues Telecom et Free, la guerre est déclarée. Pas sûr que Bouygues parvienne à son objectif de 20 % de part de marché.

Crédit photo: Free