Kickstarter piraté. Les utilisateurs invités à changer le mot de passe

Kickstarter piraté. Les utilisateurs invités à changer le mot de passe


La plateforme de financement participatif a signalé avoir été piratée. L'attaque a eu lieu mercredi et a été remarquée par les autorités. Les hackers ont réussi à intercepter des données personnelles. Si seuls les mots de passe cryptés ont été récupérés, Kickstarter demande à ses utilisateurs de modifier leurs mots de passe par précaution. Et ce, sur tous les sites où ils sont utilisés.

Premier site dédié au financement participatif, Kickstarter a permis d'encourager environ 55 000 projets depuis sa création en 2009. Sur l'année 2013, 3 millions d'utilisateurs, parmi 214 pays, ont aidé à hauteur de 480 millions de dollars.

Ce 15 février, le cofondateur Yancey Strickler a indiqué sur le blog que Kickstarter a subi un piratage.
Cette attaque a eu lieu mercredi et a été signalée par les autorités. Le site a immédiatement fermé la brèche. Toutefois, les pirates ont réussi à pénétrer le système et à intercepter des informations personnelles sur les utilisateurs : adresses postales, noms d'utilisateurs, adresses mails, numéros de téléphone et mots de passe cryptés. Kickstarter déclare que les données bancaires n'ont pas été atteintes.
Toutefois, par mesure de sécurité, le site a envoyé un mail à ses utilisateurs pour les inciter à changer leur mot de passe. Si les mots de passe réels n'ont pas été interceptés, les pirates pourraient les trouver, surtout les plus simples.
Kickstarter conseille également de changer ces données sur tous les sites où elles sont utilisées.
Yancey Strickler précise que l'équipe est désolée de cet incident qui est « frustrant et bouleversant ».

Kickstarter reste proche de la police et travaille pour améliorer les systèmes de sécurité.

Crédit photo: Kickstarter