Apple : Carl Icahn renonce !

Apple : Carl Icahn renonce !


Carl Icahn est un investisseur activiste. Lorsqu'il investit dans une entreprise, ce n'est pas pour rester discret et patient. Dernièrement, il s'est fait remarquer en essayant de contrer le fondateur de Dell et pousser Apple à racheter plus d'actions. Après Dell, Carl Icahn a décidé de ne pas insister auprès d'Apple. Il se dit satisfait des dernières annonces.

À 78 ans, Carl Icahn est toujours actif. Multi milliardaire, il a bâti sa fortune sur des opérations boursières risquées et a inspiré un des personnages du film « Wall Street ». Il est catégorisé investisseur activiste, car lorsqu'il investit dans une entreprise il se rapproche des dirigeants et essaie de les influencer. L'an dernier, il a tenté de contrer le fondateur de Dell, Michael Dell, sans se soucier de l'avenir à moyen ou long terme de l'entreprise.
Son principal objectif est de récupérer rapidement des dividendes importants.

La dernière entreprise sur laquelle Carl Icahn a porté son dévolu ou à laquelle il s'est accroché, Apple.
Après plusieurs achats d'actions, Carl Icahn en détient, aujourd'hui, pour 4 milliards de dollars.
Pour augmenter leur valeur, il voulait qu'Apple augmente le nombre de rachats d'actions. Le plan sur deux ans de 60 milliards de dollars d'actions ne lui suffisait pas et il souhaitait qu'Apple majore de 50 milliards de dollars. Entretiens répétés, messages sur Twitter ... cet homme influençable voulait influencer.
Apple a cédé, en partie, à ses demandes et a annoncé le rachat accéléré de 14 milliards d'actions, mais Carl Icahn devait solliciter le vote du Conseil d'Administration le 28 février pour faire passer sa demande.
Contre toute attente, l'investisseur a annoncé qu'il renonçait. Il s'est dit satisfait des actions d'Apple et a suivi les conseils du cabinet ISS (Institutional Shareholder Services), qui était défavorable à son objectif.
Il a écrit à tous les actionnaires pour dire qu'il était satisfait des actions et objectifs d'Apple. Que ceux-ci l'aient sollicité ou pas, qu'ils espéraient de lui ou pas, c'est comme ça !

Selon le New York Times, certains fonds d'investissement et grandes entreprises se sont réunis pour créer Shareholder-Director Exchange. Cette organisation a pour but d'aider les sociétés à se défendre face à de tels investisseurs activistes !

Crédit photo: Apple