Smartphones et tablettes utilisables durant tout le vol avec Air France

Smartphones et tablettes utilisables durant tout le vol avec Air France
En novembre dernier, les agences américaine et européenne de la sécurité aérienne ont autorisé l'utilisation des smartphones et tablettes durant les phases de décollage et atterrissage des avions. Depuis le 7 février, Air France autorise l'utilisation des appareils électroniques durant tout le vol. Il y a, bien sûr, des restrictions : les appareils ne sont utilisables qu'en mode avion.

Jusqu'il y a peu de temps, durant les trajets en avion, les appareils électroniques ne devaient pas être utilisés durant le décollage et l'atterrissage. En cause, les interférences radio qui pouvaient -ou auraient pu- perturber les appareils de l'avion. Toutefois, certains spécialistes reconnaissaient que la majorité des compagnies aériennes pouvaient « supporter » ces interférences.
Début novembre, l'agence américaine de la sécurité aérienne, la FAA (Federal Aviation Administration), a autorisé l'utilisation de smartphones et tablettes durant les phases de vol et atterrissage. Quelques jours après, l'agence européenne (EASA) suivait et annonçait que cette pratique serait possible à partir de fin novembre. Avec comme obligation, de rester en mode avion.

Toutefois, aucune compagnie aérienne européenne n'avait appliqué cette liberté. C'est chose faite puisque Air France autorise, depuis le 7 février, l'utilisation d'appareils électroniques durant tout le vol. Il est, toutefois, interdit de téléphoner, envoyer des messages, se connecter à internet ou échanger des données via Bluetooth et WiFi. Aussi, les appareils devront être éteints si les conditions le nécessitent.
Il est, donc, possible de jouer, regarder une vidéo, travailler sur des documents, etc. De quoi satisfaire les clients d'Air France, des touristes qui s'ennuient ou ne veulent pas regarder le film proposé aux professionnels qui souhaitent travailler et ne pas perdre de temps.

Prochaine étape, la connexion. D'ici fin 2015, cela pourrait être une réalité. Toutefois, en Europe, seuls les envois de SMS et de mails seraient envisagés. Les appels téléphoniques sont vus comme dérangeants pour les voisins.



Crédit photo: Air France