Archos souhaite lancer des smartphones sous Windows Phone

Archos souhaite lancer des smartphones sous Windows Phone


Est-ce dû au rachat de la division Devices par Microsoft ? Aux parts de marché croissantes de Windows Phone ? Quoi qu'il en soit, de plus en plus de fabricants s'intéressent au système d'exploitation mobile de Microsoft. Le dernier à annoncer son prochain développement de smartphones sous Windows Phone est Archos.

Le système d'exploitation mobile de Microsoft progresse, très largement porté par Nokia. En décembre dernier, le cabinet d'analyses français Kantar Worldpanel publiait les derniers chiffres des OS mobiles en Europe. Et ce, d'après les ventes réalisées entre les mois d'avril et octobre.
Android était, sans surprise, le plus représenté avec 71 % de parts de marché, en hausse de 6.4 % par rapport à la même période 2012. A contrario, iOS et BlackBerry ont perdu des points. L'OS d'Apple couvrait 15.8 % du marché européen, en baisse de 5 points, alors que BlackBerry ne représentait plus que 1.8 %.
Du côté de Windows Phone, sa présence a largement progressé. L'OS atteignait 10.2 % de parts de marché, soit plus du double qu'en 2012 (4.8 %). Aux États-Unis, Windows Phone progresse également et représente 4.8 % de parts de marché.

Cette progression commence-t-elle à attirer les fabricants ? Le récent rachat des mobiles Nokia par Microsoft les motive-t-il ? Quelle qu'en soit la raison, des fabricants de smartphones ont récemment montré leur intérêt pour WP.
Après Sony, ZTE et Alcatel, Archos vient de se déclarer intéressé par l'OS mobile lors d'un entretien au site TrustedReviews. Le PDG, Loïc Poirier, estime que Windows Phone a, désormais, une place intéressante pour s'y investir. Même si la priorité d'Archos restera Android, le fabricant proposera prochainement des smartphones sous Windows Phone. Il n'a, toutefois, pas précisé de date et attend le « bon moment ».

Au-delà de la croissance de Windows Phone, l'intérêt des fabricants est, peut-être, accentué par Microsoft. Le groupe a, en effet, décidé de baisser les tarifs des licences. Un argument qui a du poids !

Crédit photo: Archos