Orange et Free mécontents de l'accord de Bouygues et SFR

Orange et Free mécontents de l'accord de Bouygues et SFR


Les opérateurs, Bouygues Telecom et SFR, viennent de conclure un partenariat pour déployer un réseau 4G commun. Leurs concurrents, Orange et Free Mobile, ne sont pas ravis de cet accord et seraient prêts à saisir les autorités de la concurrence.

Après plusieurs mois de discussions, Bouygues Telecom et SFR signent un partenariat jamais vu en France. Ils vont mutualiser leurs efforts pour le déploiement 4G qui couvrira le territoire d'ici 2017.

Au mois de septembre, Stéphane Richard, PDG d'Orange, déclarait que : « si Bouygues Telecom et SFR vont au bout de leur accord, il est clair que cela ne nous laisse plus tellement de possibilités». « La mutualisation des réseaux s'inscrit dans une grande logique historique. (Je) ne ferme aucune porte». L'opérateur ne se montrait, alors, pas surpris de ce rapprochement et pas opposé à l'idée d'un même partenariat avec Free Mobile.
Du côté de ce dernier, Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, a réagi en novembre dernier. Pas opposé au principe de mutualisation, Free Mobile voulait, même, s'inviter auprès des partenaires pour en profiter. À travers une lettre, il a stipulé aux PDG des deux groupes que leur rapprochement ne devait pas être en défaveur des autres opérateurs sous peine d'action en justice.
Il semble que Free Mobile ait toujours la même position, qui aurait germé chez Orange ! En effet, les opérateurs envisagent de saisir les autorités de la concurrence française et européenne pour contester l'accord de SFR et Bouygues Telecom.

Ils ne s'opposent pas à l'accord, mais craignent que cela déséquilibre le marché.
Pas sûr que les autorités le voient du même oeil. Orange et Free Mobile devront, peut-être, envisager plus sérieusement un partenariat sur les mêmes bases.

Crédit photo: Orange / Free Mobile