Intel : chiffre d'affaires en baisse et licenciement

Intel : chiffre d'affaires en baisse et licenciement


Le secteur informatique traditionnel est en difficulté suite à la baisse des ventes et la diversité des nouveaux supports mobiles. L'entreprise Intel est également concernée. Après avoir présenté un chiffre d'affaires annuel en baisse, l'entreprise prévoit le licenciement de 5 % des salariés d'ici un an.

Des appareils mobiles diversifiés et qui s'adaptent aux nouveaux besoins ainsi que certains pays en proie à une crise économique ont conduit à une baisse des ventes d'ordinateurs traditionnels. Les fabricants voient leurs chiffres d'affaires baisser et tentent de s'adapter aux nouvelles habitudes. Le fabricant de composants Intel a pour principaux clients ces acteurs et est concerné par cette situation.

Il y a quelques jours, Intel publiait le bilan financier de l'année 2013. L'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 52.7 milliards de dollars, en baisse par rapport à 2012 qui a représenté 53.3 milliards. Au niveau des bénéfices, la firme fait, également, moins bien en obtenant 9.6 milliards de dollars contre 11 milliards l'an dernier. Malgré cette baisse, Intel voulait rester positif en déclarant que le marché se stabilisait.
Toutefois, dès le lendemain de cette annonce, Intel annonçait qu'il se préparait à se séparer de 5 % des effectifs d'ici un an. Le groupe est composé de 107 600 collaborateurs dans le monde. Cela représenterait, donc, le licenciement de 5380 personnes environ.
Intel n'a pas donné de précisions quant aux postes et aux localisations inquiétées.

Même si Intel veut être plus présent dans d'autres secteurs d'activités tels que le mobile, il semble en difficulté.

Crédit photo: Intel