Facebook multiplie les rachats de start-up pour améliorer son application mobile

Facebook multiplie les rachats de start-up pour améliorer son application mobile


Avec deux rachats d'entreprises annoncés en une semaine, Facebook semble décidé à améliorer son application mobile. L'acquisition de l'entreprise Little Eye Labs lui permettra d'optimiser l'application sous Android, alors que le rachat de Branch Media a pour but d'améliorer la messagerie instantanée de Facebook.

Snapchat ou encore Vine font partie des réseaux sociaux qui attirent de plus en plus et deviennent tendances. Face à cette croissance rapide, Facebook se doit de toujours améliorer ses services. Le réseau social ne peut se satisfaire de sa situation dans les pays occidentaux et de son application, Facebook for every phone, destinée aux features phone, même si cette dernière a déjà séduit plus de 100 millions de personnes dans le monde.

Même si Facebook n'a pas réussi à racheter Snapchat, il n'a pas mis longtemps pour s'orienter vers de nouvelles stratégies, toujours pour améliorer son application mobile.
En effet, le réseau social a, récemment, annoncé le rachat de deux entreprises.
Tout d'abord, Facebook a acquis l'entreprise Little Eye Labs. Cette société indienne est spécialisée dans l'optimisation des applications mobiles sous Android. Pour un montant de 15 millions de dollars, Facebook veut profiter de cet achat pour « améliorer la base du code Android », selon Subbu Subramanian, un des responsables de Facebook.
Par ailleurs, Facebook vient d'officialiser l'acquisition de Branch Media, une start-up américaine, créée il y a deux ans. Elle a développé deux produits destinés à la messagerie instantanée : l'application mobile, sous iOS, Potluck et le service Branch, qui permet de créer des communautés et discussions sur internet. Facebook n'a pas communiqué le montant du rachat, mais les rumeurs évoquent 15 millions de dollars.

Alors que les employés de Little Eye Labs vont rejoindre les locaux de Facebook, Branch Media va poursuivre ses activités de façon indépendante. Toutefois, Facebook devrait profiter de cette acquisition pour améliorer sa messagerie instantanée, Facebook Messenger.
Et ce, surtout que le réseau social vient d'annoncer la création d'une nouvelle division, « Conversations », destinée à « aider les gens à se connecter entre eux, autour d'intérêts communs».

Crédit photo: Facebook