Menu
Donnez votre avis

Des ordinateurs qui apprennent de leurs erreurs

ThomasK. - jeudi 2 janvier 2014 - 01:11
Des ordinateurs qui apprennent de leurs erreurs


L'ordinateur de demain peut-il devenir intelligent ? Larry Smarr, astrophysicien dans une université californienne, a déclaré au New York Times travailler sur des ordinateurs capables, comme l'Homme, d'apprendre de leurs erreurs.

Le secteur de l'Intelligence Artificielle cherche à rapprocher les machines et les ordinateurs des capacités intellectuelles de l'Homme. Toutefois, il s'agit principalement d'opérations et de procédures basées sur la logique. Certaines dimensions restent spécifiques à l'humain telles que les émotions et la réflexion. En tout cas pour l'instant !

Diverses études et recherches sont effectuées pour améliorer les capacités des ordinateurs. Parmi elles, les recherches de Larry Smarr, un astrophysicien qui dirige l'institut californien des technologies des télécommunications et de l'information, qui se penchent sur une nouvelle génération de puces.
Larry Smarr a évoqué ses recherches au journal New York Times. Il a déclaré que les ordinateurs sur lesquels il travaille peuvent effectuer des tâches automatisées minutieuses, mais aussi tolérer et contourner des erreurs.
Le modèle du système nerveux biologique, et particulièrement la façon dont les neurones réagissent aux stimuli et s'interconnectent pour interpréter l'information, dicte cette nouvelle approche.
Jusque-là, les ordinateurs étaient conçus selon les idées du mathématicien John von Neumann, émises il y a environ 65 ans et basées sur des programmes binaires limités.
Les nouveaux processeurs sont formés de composants qui peuvent être connectés par des fils, comme les synapses du cerveau. Ils ne sont pas « programmés ». Les connexions entre les circuits sont modérées selon les données que le processeur a déjà « apprises ». Ces éléments sont, ensuite, modifiés en flux de données dans la puce. Cela génère un signal qui se propage à d'autres composants et, en réaction, change la programmation des prochaines actions tout comme une information modifie les pensées et les actions humaines.
Les premiers processeurs, capables d'apprendre des erreurs, seront commercialisés en 2014. Toutefois, leurs capacités resteront limitées et ils consommeront beaucoup d'énergie.
Une nouvelle étape tout de même.

Crédit photo: Wikipedia
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de WILSON02110