2013 : Flops et ratés de l'année high tech

2013 : Flops et ratés de l'année high tech
Les géants de la high tech ont connu des fortunes diverses en 2013. Retour -non exhaustif- sur certains ratés et flops marquants de l'année écoulée.

1. Windows 8 peine à "démarrer"
Lancé fin 2012, Windows 8 voulait inaugurer l'ère de la convergence entre PC et plateformes mobiles. L'accueil mitigé réservé à la Surface, la tablette tactile première génération de Microsoft, et une ergonomie peu adaptée à une utilisation sur PC, n'ont pas aidé à populariser le système d'exploitation. La donne va-t-elle changer avec la sortie récente de Windows 8.1, qui signe le retour (partiel) du bouton démarrer et intègre plusieurs nouveautés ?

2. BlackBerry dévisse
L'ex leader de la téléphonie mobile finit une année catastrophique. Le constructeur canadien espère redresser la barre en 2014, malgré des résultats financiers en berne, en concentrant ses efforts sur une sélection plus limitée de smartphones, et sur le développement de services aux entreprises, l'un de ses points forts.

3. Yahoo Mail et Outlook.com : transition difficile
Différents bugs ont marqué l'année 2013 pour les deux services de messagerie, en pleine transition cette année. La dernière en date concerne Yahoo Mail, victime d'une panne qui a obligé Marissa Mayer à faire des excuses publiques.

4. Montres connectées : un marché en quête de maturité
Sony et Samsung font partie des groupes qui se sont positionnés cette année sur un marché prometteur : celui des montres connectées. Malgré une campagne de communication bien orchestrée, le groupe coréen n'a pas tout à fait réussi à imposer sa Galaxy Gear. L'année 2014 sera-t-elle celle de la maturité pour ces accessoires encore largement perçus comme des gadgets ?

5. Facebook en perte de vitesse ?
Malgré des résultats financiers satisfaisants, Facebook serait en perte de vitesse auprès des plus jeunes utilisateurs, qui délaisseraient le réseau social au profit d'applications sociales en plein boom comme Snapchat notamment. Simple trou d'air, ou prémisses d'un déclin ?

Crédit photo - Fotolia.com