Bouygues Telecom : des box 4G pour concurrencer l'internet fixe

Bouygues Telecom : des box 4G pour concurrencer l'internet fixe

Martin Bouygues l'annonçait il y a peu : Bouygues Telecom offrira, l'an prochain, 150 euros d'économie aux clients internet fixe. La question, maintenant, est de savoir comment. Certains experts estiment que l'opérateur pourrait utiliser sa technologie mobile. Ce ne serait pas si surprenant qu'il n'y parait.

Il y a une dizaine de jours, Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues était interrogé par le journal Le Figaro. Il est revenu sur le lancement des offres 4G de Free Mobile. À l'instar des autres opérateurs mobiles, il s'est déclaré contrarié, mais aussi bien décidé à concurrencer Free. Et là où Free est le plus présent, c'est l'internet fixe. Martin Bouygues a annoncé : « dans l'internet fixe, la fête est finie. [...] Bouygues Telecom va offrir une vraie rupture en 2014, avec des technologies et des services innovants. Nous allons faire faire 150 euros d'économie par an aux abonnés du fixe qui choisiront ce service, ce qui fait une économie de 12,5 euros par mois. Qui dit mieux? Que Xavier Niel fasse la même chose s'il en est capable ! »
Économie, technologies et services innovants... Martin Bouygues a lâché des mots intéressants, mais il reste à savoir comment l'opérateur pourra réaliser cet objectif si rapidement.
Des experts de CM-CIC Securities pensent que Bouygues Telecom « proposera un service d'accès à internet et de téléphonie fixe (sans services TV) utilisant son réseau mobile qui est loin d'être saturé. » La raison de cette analyse est que Bouygues Telecom doit utiliser les réseaux de Numericable et Orange pour couvrir tous ses abonnés fixes. Difficile, alors, de faire des économies et de proposer des offres moins chères que celles du marché.
Par ailleurs, développer une box composée d'un modem 4G n'est pas inconnu pour l'opérateur. Il va l'expérimenter, en collaboration avec le gouvernement, dans le cadre des « villages numériques » pour offrir le très haut débit fixe aux zones rurales, en complément de la fibre optique.

Toutefois, si Bouygues Telecom a un tel projet, pas sûr que cela soit satisfaisant. Son réseau 4G ne couvre, actuellement, que 60 % de la population. Par ailleurs, il n'est pas certain qu'une box double play, sans TV, séduise les consommateurs et les abonnés Free.

Crédit photo: Bouygues Telecom