Menu
Donnez votre avis

Google souhaite développer ses propres processeurs

ThomasK. - samedi 14 décembre 2013 - 21:46
Google souhaite développer ses propres processeurs


Les data centers sont amenés à être de plus en plus nombreux. Toutefois, ils représentent des investissements et des frais importants pour les entreprises du secteur. L'agence Bloomberg vient de révéler que Google souhaite se détourner d'Intel et développer ses propres processeurs, fabriqués par ARM. Plus économique pour Google, mais cela pourrait être inquiétant pour Intel.

Les centres de traitement des données sont de plus en plus nombreux dans le monde. Les grandes entreprises du secteur investissent beaucoup dans la création, le développement et les frais de fonctionnement des data centers.
Selon les quelques chiffres disponibles, Google serait en tête des entreprises avec plus de 1 million de serveurs. Il semble que l'entreprise possède une quarantaine de data centers dont 19 sont situés aux États-Unis. Si d'autres sont situés en Europe -et surtout dans le nord-, Google a investi, depuis peu, le continent asiatique. Par exemple, le centre de données, situé à Taiwan, représente un investissement initial de 600 millions de dollars.

À l'instar de ses concurrents, Google tente de réduire les sommes nécessaires aux data centers.
Selon le site Bloomberg, Google envisagerait de concevoir ses propres processeurs. Selon une source proche, Google, très important acheteur de processeurs, voudrait réduire ces frais. Dans cette optique, Google pourrait s'éloigner d'Intel et se tourner vers l'architecture concurrente ARM. La société britannique propose, en effet, des processeurs moins coûteux énergétiquement, même s'ils sont moins performants.
Par ailleurs, la source a précisé que Google souhaiterait, ainsi, améliorer les interactions entre le matériel et le logiciel. Les processeurs ARM pourraient l'y aider, car la société vend des licences qui permettent aux entreprises de les modifier et les adapter aux besoins.

Actuellement, Google n'a pas encore pris la décision de développer ses processeurs. Si la firme choisit cette option, elle réalisera des économies importantes auprès de ses data centers.
Toutefois, cette décision aurait des conséquences importantes pour Intel. En effet, Bloomberg rappelle qu'Intel fabrique 95 % des processeurs et Google est son cinquième plus important client.

Crédit photo: Google
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de sebx300