Apple a-t-il trouvé plus fort que lui avec China Mobile ?

Apple a-t-il trouvé plus fort que lui avec China Mobile ?


Le marché chinois est devenu le plus important au monde. Apple détient, actuellement, 9 % de parts de marché et est le cinquième fabricant. Pour améliorer ses ventes, le fabricant à la pomme mise sur une association avec l'opérateur China Mobile, qui réunit 700 millions d'abonnés... Mais après plusieurs mois de discussion, l'opérateur chinois n'a toujours pas accepté la proposition d'Apple.

Au niveau mondial, Apple est le deuxième fabricant. Derrière Samsung qui représente 32.1 % des ventes, la firme à la pomme parvient à 12.1 % selon le cabinet Gartner. Des résultats en baisse.
Les fabricants misent, aujourd'hui, sur les pays émergents. Avec des pouvoirs d'achat plus importants, ces marchés viennent compenser les baisses des ventes dans les pays occidentaux. N'étant présent que sur le haut de gamme, Apple ne peut pas compter sur différents segments de modèles de smartphones.

En ligne de mire des pays émergents, la Chine, qui est le plus important.
Apple est, déjà, présent sur ce marché. Ses produits sont vendus nus et via les opérateurs China Telecom et China Unicom. Pourtant, la firme peine à se faire une place. Alors que Samsung détient 19 % de parts de marché, Apple est 5e avec 9 % des ventes.
Pour augmenter ses ventes en Chine, Apple a entamé, depuis plusieurs mois, des discussions avec l'opérateur China Mobile. Celui-ci est le plus important mondial, avec 700 millions d'utilisateurs. De quoi laisser espérer à Apple une augmentation des ventes. Selon certaines études, un tel accord commercial pourrait aboutir à 1.5 million d'iPhone vendus mensuellement.

Toutefois, l'accord peine à se concrétiser. L'opérateur mobile ne semble pas prêt à tout accepter. Dernièrement, The Wall Street Journal affirmait que les deux acteurs avaient signé un partenariat et que l'iPhone serait disponible dès le 18 décembre auprès de China Mobile.
Aujourd'hui, l'opérateur a, pourtant, démenti cette information et indiqué que des discussions avec Apple étaient « toujours en cours ».

Pour une fois, Apple ne semble pas avoir le dessus sur les négociations !
Rien ne dit, pourtant, qu'un tel partenariat lui permettra de rivaliser avec les nombreux smartphones sous Android.

Crédit photo: Apple