Free Mobile pourrait se lancer dans la 4G d'ici la fin de l'année

Free Mobile pourrait se lancer dans la 4G d'ici la fin de l'année


Free Mobile devient difficile à suivre par rapport à la 4G. Après avoir longtemps gardé le silence et laissé les concurrents se lancer, Xavier Niel, fondateur de Free Mobile, a récemment fait plusieurs déclarations. Après avoir dit que peu de Français sont, actuellement, attirés par la 4G, l'opérateur s'est dit intéressé par le rapprochement de Bouygues Telecom et SFR. Aujourd'hui, Free Mobile indique au magazine Challenges être « prêt à tirer, peut-être même avant la fin de l'année ».

Free Mobile et la 4G. Jusqu'il y a quelques semaines, le quatrième opérateur semblait en retrait. Ne possédant que 1336 antennes 4G dont seulement 14 activées et des droits d'obtention limités à la bande fréquence 2.6 GHz, son déploiement est très ralenti.
Est-ce le lancement des principaux opérateurs ? L'arrivée de certains MVNO dans les offres 4G ? Quoi qu'il en soit, Xavier Niel, fondateur de Free Mobile, a, très récemment, évoqué sa position par rapport au très haut débit mobile. Lors d'une émission TV, Xavier Niel déclarait que ses concurrents s'étaient lancé prématurément dans la 4G. Même si à cette occasion, Xavier Niel a réaffirmé son intérêt pour ce marché et pour casser les prix, il a souligné qu'un sondage estimait que seuls 8 % des Français sont actuellement intéressés par la 4G. De quoi déduire que Free Mobile se donnait du temps.
Quelques jours plus tard, Free Mobile écrivait aux PDG de Bouygues Telecom et SFR pour communiquer son intérêt pour une mutualisation des réseaux, tout en précisant que si son intégration était refusée, Free Mobile pourrait aller en justice.
Même si, derrière, Free cherche, peut-être, à attirer l'attention d'Orange, cette dernière information allait également dans le sens d'une arrivée à moyen terme de Free Mobile dans la 4G.
Et pourtant, le magazine Challenges a publié une phrase qui sème le trouble. En effet, Xavier Niel a déclaré au journal que « Free est prêt à tirer, peut-être même avant la fin de l'année ».

Free Mobile a-t-il planifié une activation très rapide de toutes ses antennes 4G et une accélération du déploiement ? Prendra-t-il le risque de casser les prix avec un réseau très peu étendu ? Réserve-t-il une surprise ?
Free Mobile est difficile à suivre.

Crédit photo: Free Mobile