Netflix fait peur aux chaînes françaises

Netflix fait peur aux chaînes françaises


Si les professionnels du secteur veulent combattre les sites de téléchargement et de streaming illégaux, les offres légales peinent à émerger en France. Netflix, leader du streaming de longs-métrages et de séries, réunissant 30 millions d'abonnés aux États-Unis, rencontre des obstacles. Les chaînes de télévision achètent un maximum de droits de diffusion SVOD pour bloquer l'arrivée de ce service.

Il y a quelques jours, les industriels français du cinéma ont gagné un procès contre les téléchargements illégaux sur le réseau d'AlloStreaming. Le blocage de ces sites ne convaincra pas tous les utilisateurs, mais certains auront envie de chercher une alternative légale qui répondra à leurs besoins.

Le marché de la vidéo est de plus en plus dominé par le secteur digital. Si l'on regarde le marché américain, la moitié du secteur digital concerne le téléchargement de vidéos. La VOD représente 16 % du domaine alors que les 34 % concernent la SVOD (abonnement mensuel à un service de VOD). En plein essor, la SVOD représente 50 % des revenus du secteur.
Le leader de la SVOD est Netflix. Via un abonnement mensuel de quelques dollars, les utilisateurs accèdent à des films, séries, émissions TV de très nombreux pays ainsi que des créations originales produites par Netflix. Adopté par 30 millions d'Américains, Netflix est aujourd'hui présent dans une cinquantaine de pays et poursuit son développement.

Déjà implanté dans certains pays d'Europe, Netflix voudrait s'introduire en France durant l'année prochaine.
Toutefois, les choses ne sont pas simples. En effet, Netflix se trouve confronté à la chronologie des médias qui ne lui permet pas de proposer des films sortis en salle depuis moins de 3 ans. Par ailleurs, obtenir les droits de diffusion des séries TV n'est pas, non plus, facile.
BFMTV affirme que certaines chaînes de télévision ont été prévoyantes en achetant les droits SVOD des séries TV les plus récentes et appréciées. TF1, M6, Canal Plus et OCS ont confirmé cette pratique.
TF1 va même jusqu'à déclarer que si les droits de diffusion SVOD ne sont pas achetés, l'entreprise paye les studios pour geler les ventes à d'autres acteurs.
Avec peu de contenus disponibles, la situation française sera difficilement attractive pour Netflix ou un autre acteur de ce secteur.

Cela semble dommage pour les consommateurs français. Sans oublier que Netflix est un nouveau mode d'accès mondial aux séries originales françaises qui rencontrent un grand succès.

Crédit photo: Netflix