Hewlett-Packard ne parvient pas à se redresser

Hewlett-Packard ne parvient pas à se redresser


Malgré un plan de restructuration établi en 2012, HP ne parvient pas à redresser la situation. Alors que l'entreprise a récemment annoncé de nouveaux licenciements, le bilan du dernier trimestre fiscal 2013 est, une nouvelle fois, négatif. L'exercice fiscal permet, toutefois, d'être optimiste.

Le marché des PC subit de plein fouet l'arrivée de nouveaux supports mobiles. Le troisième trimestre s'est conclu sur des ventes mondiales en baisse de 8.6 %, soit le sixième trimestre consécutif de diminution. Les fabricants font partie des acteurs les plus touchés. Parmi eux, Hewlett-Packard qui accumule les bilans financiers négatifs. À tel point que HP a mis en place, en 2012, un plan de restructuration afin de réduire les charges. Au mois de septembre, ce plan a, même, été revu à la hausse en annonçant la suppression de 33 000 emplois, dont 7 100 en Europe.

HP vient de présenter le bilan de son quatrième trimestre fiscal 2013. Une nouvelle fois, l'entreprise est en difficulté. Le trimestre s'est conclu sur des revenus de 29.1 milliards de dollars, soit une baisse de 3 % par rapport à la même période 2012. Toutefois, l'entreprise a réussi à renverser la tendance en dégageant un bénéfice de 1 milliard.
Concernant l'ensemble de l'exercice fiscal, HP a obtenu un chiffre d'affaires de 112.3 milliards de dollars, en baisse de 7 % par rapport à 2012. Pourtant, les efforts du groupe lui permettent de conclure sur un bénéfice de 5.1 milliards de dollars, incomparable avec les pertes de 12.7 milliards obtenues en 2012.

Malgré ces meilleurs résultats, la PDG de HP, Meg Whitman, reste très mesurée et rappelle qu'il y a encore « beaucoup de travail à faire » pour relancer HP. Selon de précédentes déclarations, le plan de restructuration doit se poursuivre et ne montrera pas ses résultats avant 2015.

À l'instar des autres fabricants de PC, HP doit trouver de nouvelles activités et secteurs plus rentables.

Crédit photo: HP