Menu
Donnez votre avis

Travail collaboratif : Pearltrees s'ouvre au stockage et au partage de fichiers en ligne

ldelvalle - jeudi 21 novembre 2013 - 17:07
Travail collaboratif : Pearltrees s'ouvre au stockage et au partage de fichiers en ligne
L'outil de curation de contenus web et mobile Pearltrees s'enrichit d'un service de stockage et de partage de fichiers en ligne : l'offre gratuite est complétée de plusieurs offres payantes, selon les besoins de stockage des utilisateurs.

Créé en 2008, Pearltrees est un gestionnaire de favoris collaboratif, qui permet à chaque utilisateur de partager ses pages web (appelées "perles"), et découvrir de nouveaux contenus. Sa particularité : mettre l'accent sur la présentation visuelle des contenus partagés, ces derniers étant classés dans des structures arborescentes, rangées par thème.


Au départ dédié à la curation de contenus web, Pearltrees s'est rapidement enrichi de fonctionnalités orientées vers le mobile et les usages productifs. Depuis peu, Pearltrees permet ainsi de stocker des photos et des notes sur web et mobile, évolution qui témoigne des ambitions de la startup parisienne sur un marché déjà occupé par de nombreux acteurs (Dropbox, Evernote, etc.).

Un service de stockage et de partage de documents complet

Pearltrees propose désormais à ses utilisateurs de télécharger tous types de fichiers sur leur espace virtuel, en lançant un service de stockage adossé aux comptes Pearltrees.

Ces derniers pourront profiter de l'offre gratuite (250 MO d'espace de stockage) intégrée nativement au service, ou souscrire à différentes offres premium : 5GB (pour $ 1.59/mois), 25GO (pour $3.19/mois) et 100GO ($8.49/mois).

Ce nouveau service permettra en outre de prévisualiser les documents stockés (ex: fichiers Microsoft Office, vidéos et autres formats de fichiers), de les partager avec d'autres utilisateurs, de les annoter ou de les commenter.

Tous les fichiers seront accessibles depuis les versions web et mobile de Pearltrees.

En savoir plus

Pearltrees

Crédit photo : Pearltrees
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Marc L.